Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 septembre 2011

Vous suivez l'Economie?


 
 
Non? Vous ne surveillez pas le lait sur le feu? Vous ne veillez pas sur un bébé qui trottine au bord d'une falaise? Ce qui se prépare va probablement déclencher des malheurs en chaîne, des pénuries alimentaires, des émeutes, peut-être des guerres... Lisez cette passionnante interview du Professeur Jacques Sapir sur le monde.fr Economie, ne faites pas comme nos irresponsables politiques, la politique de l'autruche : la tête dans le sable !.



"La dette de la Grèce est aujourd'hui absolument impossible à rembourser"

Jacques Sapir, directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales | LEMONDE.FR | 19.09.11 | 12h24   •  Mis à jour le 19.09.11 | 19h34

 
 
"La Grèce va faire défaut sur tout ou partie de sa dette", estime Jacques Sapir, dans un chat au Monde.fr.



 
 

19:03 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

23 juin 2011

Ce n'est pas une peinture abstraite...

 

...c'est une vue de notre mère à tous, la Terre ! Un très beau diaporama de Guy Laliberté (avec un nom pareil, il ne pouvait pas faire moins !) O.
------------------------------------------------------------------------

Le Point.fr - Publié le 17/06/2011 à 16:05 - Modifié le 17/06/2011 à 16:06

Gaia, la "mission sociale poétique" de Guy Laliberté


Kazakhstan, au large de la mer Caspienne - Dans son ouvrage intitulé Gaia, Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, nous fait partager son aventure à bord de la Station spatiale

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

23:31 Publié dans Arts, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

10 février 2011

Science,politique et philosophie

 

Le propos d'Axel Kahn est toujours d'une clarté, d'une rigueur et d'une probité admirables.O.
------------------------------------------------------------------------------------------------------

BIOÉTHIQUE - Axel Kahn : "La politique actuelle est d'une très grande hypocrisie"

Selon le généticien, le maintien de l'interdiction des recherches sur l'embryon obéit à des impératifs politiciens.

BIOÉTHIQUE - Axel Kahn : "La politique actuelle est d'une très grande hypocrisie"

Un embryon humain en éclosion, 6 jours après la micro-injection d'un spermatozoïde dans un ovocyte. © Marcel Mochet / AFP


Par Chloé Durand-Parenti

Le projet de loi de révision des lois de bioéthique prévoit de maintenir une interdiction de principe des recherches sur les embryons ainsi que sur les cellules souches embryonnaires, assortie de possibles dérogations au cas par cas. Le généticien Axel Kahn, président de l'université Paris Descartes, revient sur une solution qu'il juge irrationnelle.

Le Point.fr : La recherche française ne risque-t-elle pas de faire les frais du statu quo dans ce domaine ?

Axel Kahn : Non, je crois que ce n'est pas le problème puisque la recherche sur l'embryon est possible à peu près dans les mêmes conditions qu'elle le serait si la loi changeait et posait un principe d'autorisation limitée à tel ou tel cas. Les critères d'autorisation seraient très proches de ceux qui sont utilisés aujourd'hui par l'Agence de biomédecine. Le problème est beaucoup plus symbolique. Le texte de loi de 2004 pouvait s'expliquer par la situation particulière de Jean-François Mattei, éminent biologiste et fervent catholique, pris entre l'évidence scientifique que la recherche sur l'embryon était importante et l'idée qu'elle devait rester impossible. Il avait donc imaginé une astuce sémantique qui était de dire : la recherche sur l'embryon est interdite, mais elle peut être autorisée, au cas par cas, à condition d'être menée à des fins de développement de nouvelles thérapeutiques. Aujourd'hui, après sept ans, c'est tout à fait surréaliste, voire grotesque. C'est la cohérence juridique et intellectuelle du texte qui est en cause.

 

Lire la suite:

http://www.lepoint.fr/societe/bioethique-axel-kahn-la-politique-actuelle-est-d-une-tres-grande-hypocrisie-09-02-2011-1293677_23.php
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

01:01 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

14 janvier 2011

Ah ! cool...

 

...on va pouvoir aller en week end sur Delta Cephei ?
-----------------------------------------------------------------

Si les astronomes ont pour habitude de calculer les phénoménales distances qu'il y a entre les astres, ils se basent pour cela sur des standards qui ne sont pas remis en question. Or, des scientifiques viennent de découvrir que certains de ces standards étaient largement sous-évalués, ce qui a pour conséquence de donner des distances bien plus importantes qu'elles ne le sont en réalité. Lire la suite l'article


le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

12:38 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (1)

20 novembre 2010

Ce n'est pas de la littérature...

 

 


div { margin: 0px; }

 

... mais c'est uns source de rêve infinie : l'univers ! O.
-------------------------------------------------------------------------

Découverte de la première exoplanète venant d'une autre galaxie

Selon des travaux publiés jeudi 18 novembre aux Etats-Unis, des astronomes européens ont découvert la première exoplanète originaire d'une autre galaxie que la nôtre, en orbite autour d'une étoile lointaine en fin de vie, selon leurs travaux publiés jeudi 18 novembre aux Etats-Unis. Lire la suite l'article

Cette planète exo-galactique baptisée HIP 13044 b a une masse une fois et demie plus grande que celle de Jupiter, la plus grosse planète du système solaire. Elle tourne autour de l'étoile HIP 13044 qui se trouve à 2 200 années-lumière (une année-lumière équivaut à 9 460 milliards de km) de la Terre, dans la constellation australe du Fourneau. Cette étoile faisait partie à l'origine d'un groupe stellaire qui appartenait à une galaxie naine dévorée par la Voie lactée, lors d'un acte de cannibalisme galactique, il y a six à neuf milliards d'années.

La planète est proche de son étoile et de ce fait très chaude. Au point le plus proche de son orbite elliptique, elle passe à un dizième de la distance séparant la Terre du Soleil, précisent les auteurs de cette communication parue dans la revue américaine Science. Elle boucle son orbite en seulement 16,2 jours.

'FUSION COSMIQUE'

'Cette découverte est très exaltante car pour la première fois des astronomes ont pu détecter un système planétaire dans un courant d'origine extragalactique', a souligné lors d'une téléconférence Rainer Clement, un astrophysicien de l'Institut Max-Planck pour l'astronomie (Allemagne), co-auteur de cette découverte. 'Les grandes distances nous séparant des autres galaxies font que nous n'avions pas jusqu'alors d'observations confirmées d'exoplanète extra-galactique, mais la fusion cosmique entre la Voie lactée et cette autre galaxie naine a mis une telle planète à portée de nos instruments', a-t-il expliqué.

Cette observation a été faite avec l'un des télescopes de l'Observatoire européen austral qui se trouve à La Silla, au Chili, à environ 2 400 mètres d'altitude.


Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

00:06 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

18 octobre 2010

Faut quand même pas prendre la Galaxie...

 

 

 
 
...pour un plateau de télé, pas vrai les jumeaux? O.
-------------------------------------------------------------------------

Selon un rapport publié par «Marianne»

Le CNRS dézingue les thèses des frères Bogdanov

Par BibliObs.com

Leur dernier best-seller, sobrement intitulé «le Visage de Dieu», a cartonné tout l'été en librairie. Et voilà quel'hebdomadaire «Marianne» publie, ce vendredi 15 octobre, les extraits d'un rapport du CNRS datant de 2003, selon lequel les thèses de doctorat soutenues en 1999 et 2002 par les frères Grichka et Igor Bogdanov «n'ont pas de valeur scientifique» [=> lire la suite en cliquant ici].

Bogdanov_couv.jpg

Caramba ! Des garçons qui sont si souvent passés à la télévision. Comment cela est-il possible? L'hypothèse du complot n'est pas à exclure. D'ailleurs, les jumeaux Bogdanov l'ont déclaré d'une seule voix au «Parisien» :

«On découvre ainsi qu'il existe dans les couloirs obscurs du CNRS une sorte de "Stasi" scientifique, faite d'agents secrets destinés à abattre tel ou tel chercheur. [...] Nous ne sommes pas loin de penser qu'il s'agit d'un faux».

N'empêche, après avoir mis son nez dans le «Marianne» de la semaine, on s'inquiète. Serait-ce que la notoriété, celle qu'on mesure avec des sondages d'opinions, n'est pas toujours gage de qualité?


lire aussi :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/culture/20101015...
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

 

 

18:06 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

27 septembre 2010

Néanderthal était un génie...

 

 

...la preuve, je suis un Néanderthal ! Mais les paléontologues ne le savent pas...O.
------------------------------------------------------------------------------

ANTHROPOLOGIE

L'homme de Néandertal, brute ou génie ?

Frédéric Lewino

L'homme de Néandertal, brute ou génie ?

Néandertal pouvait parler, enterrait ses morts, portait des bijoux (Photo extraite du film AO, le dernier Néandertal) © Patrick Glaize - UGC YM

Il y a plus de 30 millénaires, l'Italie du Sud était déjà entre les mains de la mafia... néandertalienne. Mais il n'y a pas à en rougir, car cet Italo-Néandertalien avait développé une culture sophistiquée qui valait bien celle de Cro-Magnon, la culture uluzzienne. L'anthropologue Julien Riel-Salvatore (université du Colorado) s'apprête à publier le résultat de sept ans de travaux sur le sujet. Des recherches qui viendront s'ajouter à toutes celles qui réhabilitent Néandertal depuis une dizaine d'années. Non, ce n'était pas le cousin arriéré de Cro-Magnon tout juste bon à chasser du gros gibier.

Ce premier Européen pouvait parler, enterrait ses morts, portait des bijoux, taillait des outils sophistiqués. Les mâles savaient même baratiner les Cro-Magnonnes pour les séduire. En tout cas, contrairement à ce que les anthropologues ont longtemps cru, Néandertal ne s'est pas contenté de singer Cro-Magnon. Lui aussi a su inventer une culture, en toute indépendance. La meilleure des preuves, c'est que la culture uluzzienne s'est développée dans cette Italie du Sud bien avant l'apparition de la culture aurignacienne de Cro-Magnon, dont on disait que Néandertal s'était inspiré.

 

Lire la suite :

 

http://www.lepoint.fr/actu-science/l-homme-de-neandertal-...

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

17:00 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

24 août 2010

L'Homère des insectes, a dit Victor Hugo

 

 

En partenariat avec «Books»

Mais quelle mouche a piqué l'Allemagne?

Par Books

Darwin et Proust étaient ses fans. Et c'est l'Allemagne aujourd'hui qui s'enflamme pour les livres de Jean-Henri Fabre, éthologue avant l'heure, merveilleux conteur de la vie des insectes. A lire dans le prochain de numéro de « Books », en kiosque le 26 août

Jean-Henri_Fabre_l-observateur-incomparable.jpg

Il y eut une époque où décrire la vie des insectes et être un grand écrivain n'étaient pas nécessairement incompatible. Le grand naturaliste Jean-Henri Fabre fut proposé plusieurs fois pour le prix Nobel de littérature. Victor Hugo le surnomma « l'Homère des insectes ». Ses descriptions du bousier ou de la mante religieuse ont nourri l'imaginaire de Proust, Maeterlinck et des surréalistes. Ernst Jünger le pratiquait assidûment. En français, bien entendu, car « il aura fallu attendre un siècle pour que le lecteur allemand dispose enfin d'une traduction complète des "Souvenirs entomologiques"», rapporte Sibylle Lewitscharoff dans « Die Zeit ». Le premier des dix volumes du chef-d'œuvre de Fabre vient de paraître outre-Rhin, suscitant un enthousiasme unanime dans la critique. La sortie des neuf suivants s'échelonnera jusqu'en 2015, centenaire de la mort de l'auteur.

 

lire la suite :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100821/20851/mais-quelle-...

----------------------------------------------------------------------
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

11:05 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

17 mars 2010

"Le Jeu de la mort"

Publié le 24/02/2010 à 20:44 - Modifié le 17/03/2010 à 13:04 Le Point.fr

EXPÉRIENCE SCIENTIFIQUE

"Le Jeu de la mort" : quand la télé vous manipule

Par Emmanuel Berretta

© MEIGNEUX/SIPA


En 1963, le professeur de psychosociologie Stanley Milgram inventait une expérience démontrant à quel point un individu peut obéir à un ordre contraire à ses valeurs. En l'occurrence, l'individu se voyait demander d'infliger des décharges électriques de plus en plus fortes à un prétendu cobaye. Une expérience popularisée par le film I comme Icare , d'Henri Verneuil. Le cobaye était, en fait, de mèche avec le professeur et ne recevait nullement ladite électrocution. Il était situé dans une pièce voisine et se contentait de gémir en fonction des voltages de plus en plus puissants... Tout cela n'était qu'un subterfuge de manière à examiner le comportement de celui qui, obéissant aux injonctions du professeur Milgram, était capable d'infliger la charge électrique maximale. À l'époque, 62 % des personnes avaient obéi jusqu'au bout en se mettant dans "un état agentique", selon l'expression du professeur... 47 ans plus tard, combien d'entre nous, placés dans des conditions identiques, sont capables d'infliger jusqu'à 460 volts ? C'est ce que France 2 a voulu tester, en s'appuyant sur l'équipe du professeur Jean-Léon Beauvois, chercheur en psychologie sociale, dans un documentaire passionnant, Le Jeu de la mort , réalisé par Christophe Nick, diffusé le 17 mars prochain en prime time.

lire la suite :
http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-02-24/documentaire-le-jeu-de-la-mort-ce-soir-sur-france-2/1253/0/427607

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


18:49 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (2)

02 février 2010

Je vous le disais bien, que Paris était la capitale de l'Univers !

DÉCOUVERTE

Une météorite témoin de la naissance du système solaire retrouvée à Paris

Par Frédéric Lewino

Une météorite témoin de la naissance du système solaire retrouvée à Paris

.

C'est une histoire extraordinaire, celle de l'incroyable découverte d'une météorite témoin de la naissance du système solaire dans un vieux carton d'emballage pour esquimaux ! L'auteur de cette découverte est un certain Jean-Jacques Corré, brocanteur à ses heures perdues. En 2001, il achète, à l'Hôtel Drouot, un lot de statuettes africaines. De retour chez lui, il découvre sous celles-ci une vieille serviette de toilette entourant un gros caillou noirâtre qui ne ressemble à rien de connu. Il le range dans un coin, attendant six ans pour le faire expertiser à l'université de Nantes, où il s'entend dire qu'il s'agit d'une météorite. On lui conseille de la montrer au laboratoire de minéralogie et de cosmochimie du Muséum d'histoire naturelle de Paris, dirigé par François Robert. Quand il s'y rend, à la fin 2008, il est reçu par Brigitte Zanda, responsable de la collection de météorites. "J'ai aussitôt constaté qu'il s'agissait d'une météorite de type chondrite dans un état de conservation exceptionnel. Il a accepté de nous la vendre pour un bon prix. "

 

Lire la suite : http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-02-01/une-meteorite-temoin-de-la-naissance-du-systeme-solaire-retrouvee/920/0/419426

06:37 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)