Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 janvier 2011

Merdre à BASF !

 

... pas touche à la Lorelei !

( voir ci-dessous le poème de Guillaume Apollinaire)

Un bateau rempli d'acide chavire dans le Rhin


 
Un bateau rempli d'acide chavire dans le Rhin

Sur le Rhin près du rocher de Lorelei  

Bill Ward's Brickpile / Flickr

Le bateau-citerne circulait entre Coblence et Mayence. Aucune fuite n'a été constatée pour le moment, mais deux membres de l'équipage sont portés disparus.


7.9. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : la Loreley (1902)


A Jean Sève

A Bacharach il y avait une sorcière blonde
Qui laissait mourir d'amour tous les hommes à la ronde

Devant son tribunal l'évêque la fit citer
D'avance il l'absolvit à cause de sa beauté

O belle Loreley aux yeux pleins de pierreries
De quel magicien tiens-tu ta sorcellerie ?

Je suis lasse de vivre er mes yeux sont maudits
Ceux qui m'ont regardée évêque en ont péri

Mes yeux ce sont des flammes et non des pierreries
Jetez jetez aux flammes cette sorcellerie

Je flambe dans ces flammes o belle Loreley
Qu'un autre te condamme tu m'as ensorcelé

Evêque vous riez Priez plutôt pour moi la Vierge
Faites-moi donc mourir et que Dieu vous protège

Mon amant est parti pour un pays lointain
Faites-moi donc mourir puisque je n’aime rien

Mon cœur me fait si mal il faut bien que je meure
Si je me regardais il faudrait que j'en meure

Mon cœur me fait si mal depuis qu'il n'est plus là
Mon cœur me fit si mal du jour où il s'en alla

L'évêque fit venir trois chevaliers avec leurs lances
Menez jusqu'au couvent cette femme en démence

Va-t'en Lore en folie va Lore aux yeux tremblants
Tu seras une nonne vêtue de noir et blanc

Puis ils s'en allèrent sur la route tous les quatre
La Loreley les implorait et ses yeux brillaient comme des astres

Chevaliers laissez-moi monter sur ce rocher si haut
Pour voir une fois encore mon beau château

Pour me mirer une fois encore dans le fleuve
Puis j'irai au couvent des vierges et des veuves

Là-haut le vent tordait ses cheveux déroulés
Les chevaliers criaient Loreley Loreley

Tout là-bas sur le Rhin s'en vient une nacelle
Et mon amant s‘y tient il m'a vue il m'appelle

Mon cœur devient si doux c'est mon amant qui vient
Elle se penche alors et tombe dans le Rhin

Pour avoir vu dans l'eau la belle Loreley
Ses yeux couleur du Rhin ses cheveux de soleil



le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

16 novembre 2010

Haïku

 

s merci à Bernard MAS pour la photo

 




 



                                Enfant je rêvais
                           De cent rondes colorées.
                                 Aujourd'hui -  nuages...



__._,_.___

28 avril 2010

Troubadours



La lecture des troubadours reprend ( sur Poésie Pour Tous, cette fois). El rossinholet, son dous chantar... N'est-ce pas délicieux ?

Une canso de Jaufré Rudel





Quan lo rius de la fontana

S'esclarzis si cum far sol,
E par la flors aiglentina,
El rossinholet el ram
Volt e refranh ez aplana
Son dous chantar e·l afina,
Be·ys dregz qu'ieu la mieu refranha.

http://www.hs-augsburg.de/~harsch/gallica/Chronologie/12s...

Et sa traduction :

Quand le ru de la fontaine
A la saison s'éclaircit,
Que naît la fleur d'églantier
Et qu'au bois le rossignol
Module, répète, affine
Sa chanson, qu'il veut parfaite,
Je dois reprendre la mienne.

Les Troubadours
l'Oeuvre poétique
Bibliothèque européenne
Desclée de Brouwer
Paris
novembre 2000

A suivre, sur Poésie Pour Tous,
http://fr.groups.yahoo.com/group/PoesiePourTous2/


le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


03 novembre 2009

poésie minimaliste

Pas beaucoup travaillé à la poésie, ces jours, consacrés à une autre acrivité ... Juste deux petites pièces :
 
Soleil du matin
de la terre pluvieuse monte
un corps amoureux
 
231009
 
 
Vent de terre la plage
voit courir loin les risées
En allées les belles
 
231009
 
Amitiés.O.
 
Si le haïku vous intéresse :
 

Chantars no pot gaïre valer
Si d'ins del cor no mov lo chans
Bernard de Ventadour

04 février 2005

Délire amazighien

Voici un petit délire amazighien lancé sur poesiepourtous par Orlando

L'amazigh, la langue berbère, peut nous faire rêver... délirer même.
Voici un poème pris sur le site www.leschleuhs.com:

Poesie : A GMAS NYAN UKAN...!
Posted by ANDDAM on 27/12/2004 11:42:28 (117 reads)
NX ADJAR NYAN !
Smhanx awdd adak ur tiniti.
Idis ranTZi dik urt nwwixi.
Nga DJar nk ng afus winnuni.
Ncrk ditun l8mm lmakani.
Awal das ntmghur ist ncrki.
A turtitad l8mns nusiti.
A rix an ttizzil at nwwurti.
Nra gim ajjig nra lfakiti.
Nra km ssux ad ixlf watayi.
Kullu krat iSrjan atn iqqami.
Ixasn immim adis itsutuli.
Yan imDin isigl srs yiriti.
Lxir ka fnmmagh ixasn ufixi.
Nttan ka sn siggil ixt ufixi.
Kullukn amidn gixak winnuni.
8an isax ismghur ixkn snxi.
Isar ax izmziy ixk nxlxi.
Ignwan ayyur ig ayyur sufani.
Ilin itran jnbns ar sufuni.
Ix lah amdlu ziyyin s nnuRi.
Ku man yannin ighumun s lfrhi.
Iga ghyiD ig azal il wayyuri.
Ku may rad immuddu fawn akali.
Tillas tillas l8ul ixtn lahi.
Ku masn usix aDar ays nhrci.
Dum l8na Rbbi dumanx ayyuri.
Ur nZDar iDDiD ula lhrkati.

Un ptit jeu, si vous voulez:

-choisissez trois mots de ce poème.
-laissez rêver votre imaginaire à partir de ces sons...(quelques
vers ou lignes)

Contribution de Cécile :

un tiniti voyage dans tes yeux
en ziyyin
il se transporte
haut haut
oh !
un tiniti voyage en ballons
en ziyyin
il s'envole
haut haut
ah ?
Yiriti sur la terre ?
en ziyyin ?
par terre ?
Aïe aïe
aîe !

Et Orlando :

I.
lfakiti. Qui t'a capté ta Cathy?
Quelque Fakir du Kon-Tiki
Ou quelque faquin quittant le Cathay
Avec son Elixir de Louqsor, Lxir
jeteur de sort en felouque,
n'est-ce pas loufoque ? Dura lex,
sed lex, triste sire, à Tizi Ouzou
comme à Tombouctou, ttizzil,
ou dans le bazar de Zanzibar,
allez, zou ! derrière les barreaux .


II.
Imakani L'ami à Marrakech dans
la machine à hamac rêve
d' images de cane et canetons
écoute la tourterelle dans ses
atours, turtitad , le plantigrade de garde
devant la tour pétaradant dans la moutarde.
Asseyez-vous . Méludine la belle noiseuse
est bien aise sur un air de
musette nusiti de laisser fuser
ses rires de noisette.

III.
Zitoun la Bien Dite, ô bourrique
qu'habite la diction qui est
bénédiction,ditun, et nous sans souci
du qu'en dira-t-on qui invite-t-on
sans un radis dit-on, Zitoun et nous
qui animons ces images cannibales,
oh bonne éducation,Imakani cette lame
qu'a mise à la mi-nuit l'ami dans la mie,
voulant mâchonner par la cime
les crocs du maudit tsunami,
qu'Imac-Hamuc, cet animal de machinerie
tenta d'attaquer mais en vain
par le caniveau, iqqami.



05 décembre 2004

Haïkus de Cécile

Les Haïkus de Cécile


C'est bientôt l'hiver
le saule a perdu ses larmes
je pleure à sa place


Hop ! Trois petits sauts
par dessus les plans de blé
envol du corbeau

Prêt pour la couture
Il a oublié le fil
Hérisson stagiaire

Corne au bout du nez
Quoi ? Un animal qui louche ?
Foi d'rhinocéros !

Toutes sur un fil
hirondelles se rassemblent
Séance plénière