Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 avril 2011

Encore une qui s'y entend...

 

...en matière d'auto-promotion scandaleuse... Mais ce qu'elle fait est beau, créatif, dynamique, contrairement à l'idée de l'autre zozo. Et , en comparaison, son "blasphème" n'est pas insultant. I love lady Gaga.O.
---------------------------------------------------

Oh ! My Gaga !

Le Point.fr - Publié le 19/04/2011 à 18:49 - Modifié le 19/04/2011 à 19:42

Avec sa dernière chanson "Judas", Lady Gaga défraie encore la chronique.

Oh ! My Gaga !

La provocation est un art pour Lady Gaga © Warwick Saint / DR

À ne pas manquer
  •  

 
Par Elvire Compère-Morel
Il semblerait que la provocation légendaire de Lady Gaga soit aussi son fonds de commerce. Comme pour Madonna en son temps, la polémique fait vendre. Aujourd'hui, c'est son dernier single, "Judas", qui est au coeur du débat. Prévue initialement pour le 19 avril, la chanson a finalement été révélée au public le 15 avril via le compte Twitter de la chanteuse. Cette chanson qui parle de son amour pour Judas, le traître, ne serait pas du goût de la Ligue catholique de défense des droits religieux et civiques, qui crie au scandale comme elle l'avait déjà fait pour le clip "blasphématoire" d'une de ses anciennes chansons, "Alejandro".

Lire l'article sur le point.fr

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

13:55 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

02 janvier 2011

See U, Daddy Cool !

 

Bobby Farrell rejoint les étoiles du disco

Le chanteur de Boney M. est mort hier à l’âge de 61 ans, à Saint-Pétersbourg.

Bobby Farrell, le chanteur du groupe disco Boney M., est décédé hier à l’âge de 61 ans. Il se trouvait en Russie pour un concert et a été « trouvé mort dans son lit » dans une chambre d’hôtel de Saint-Pétersbourg, a indiqué son agent John Seine, soulignant que « la cause du décès n’est pas connue ». Il a par ailleurs précisé que Bobby Farrell avait donné un spectacle mercredi soir mais qu’il « ne se sentait pas bien. Ce matin, il ne s’est pas réveillé ». Le comité d’enquête du parquet de Saint-Pétersbourg a indiqué que le chanteur a été découvert par un employé de l’hôtel et n’a constaté « aucun signe de mort violente », précisant que « l’enquête se poursuit ». 
Bobby Farrell était natif de l’île d’Aruba dans les Caraïbes. Seul homme de Boney M., il avait été à l’origine aux côtés des trois chanteuses Liz Mitchell, Maizie Williams et Marcia Barrett, de l’énorme succès populaire du quatuor dans les années 1970 grâce à des chansons telles que Daddy Cool, Ma Baker, Sunny, Rasputin ou encore Rivers of Babylon. Des tubes planétaires qui ont enflammé les discothèques du monde entier. L’aventure de Boney M. a commencé dans le milieu des années 1970 sous la houlette du chanteur producteur allemand Franck Farian qui encourage la création du groupe vocal jamaïco-antillais en enregistrant Do You Wanna Bump ?, un titre qui obtiendra un gros succès aux Pays-Bas. Depuis Boney M. n’avait pas cessé de squatter les hit-parades grâce à des dizaines de chansons et de reprises dont la recette consistait avant tout à faire danser les clubs. Une fièvre disco qui a fait de Boney M. un des meilleurs ambassadeurs du genre, qui aura vendu soixante millions d’albums.

Victor Hache

 

 

http://humanite.fr/30_12_2010-bobby-farrell-rejoint-les-%C3%A9toiles-du-disco-461118

 



le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

11:11 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

07 novembre 2010

Une tronche...

 

 

...dans tous les sens du mot !
Trouvez pas qu'il a la dégaine d'un chef papou? O.
-------------------------------------------------------------------------

Dans la mémoire de Keith Richards

Guitar hero. Le guitariste des Stones publie Life. Décapant.

Par Sacha Reins

Dans la mémoire de Keith Richards

À 67 ans, Keith Richards, le pilier des Stones sort un livre de souvenirs, avant de repartir en tournée en 2011. © Peter Lindbergh

Il porte sur son visage les souffrances et les exaltations d'une vie qui a oscillé entre plaisir et douleur, euphorie et désespoir, vénération des foules et dégoût de soi. Une vie "sexe, drogue et rock and roll" à faire passer Hunter Thompson pour un moine trappiste et qu'il raconte dans Life, peut-être le meilleur livre jamais écrit sur le rock. Keith Richards, dit "Keef", 67 ans, sujet britannique et pilier des Rolling Stones, n'est pas le meilleur guitariste au monde -il est d'ailleurs le premier à le reconnaître -, mais il symbolise l'essence et l'esprit du rock. Il est le rebelle, le desperado, le maudit et le mec le plus cool de la planète. Dans l'avion Rolling Stones, Mick Jagger est l'hôtesse et Keith Richards le pilote et commandant de bord. En concert, c'est lui qui fait décoller la machine et la repose après deux heures de vol où les trous d'air sont toujours les bienvenus.

On attendait son livre de souvenirs en souriant (car s'il y avait quelqu'un dont on pouvait imaginer que, comme Steven Tyler ou Joe Cocker, des décennies entières s'étaient effacées de sa mémoire, c'était bien lui) et Life vient nous cueillir comme un direct à l'estomac. C'est l'histoire du rock contemporain qui est racontée sans complaisance ni apitoiement. Ni trous de mémoire.


lire tout :
http://www.lepoint.fr/culture/dans-la-memoire-de-keith-ri...
-------------------------------------------------
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

08:35 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

01 novembre 2010

Allumeez ez ez le feu eu eu !

 

 

Huit stars du rock, avec des vidéos !
---------------------------------------------------

Les indestructibles du rock

 ces huit super-héros  sont revenus pour tout casser.

Par Sacha Reins

Les indestructibles du rock

L'été dernier sortait le film "The Expendables", de Sylvester Stallone. L'acteur avait réuni autour de lui les stars du film d'action des années 1980 et 1990. Comme eux, ces huit chanteurs ont décidé d'être éternels © Montage "Le Point"

Click here to find out more!

Ce sont les baroudeurs du rock. Neil Young, Eric Clapton, Santana, Leonard Cohen, Joe Cocker, Brian Wilson, Phil Collins et Robert Plant sont de retour. Soixante-cinq ans de moyenne d'âge, rompus à toutes les missions, sortis de tous les enfers, ils reviennent cet automne, chacun avec un album, à l'assaut des charts et des plus grandes salles de spectacle de la planète. Attaque groupée, mais solides individualités.

 

Lire tout :

http://www.lepoint.fr/culture/les-indestructibles-du-rock...
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

19:18 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

16 septembre 2010

Lady gaga, c'est du gâteau...

 

 

MUSIQUE

MTV VIDEO MUSIC AWARDS - Lady Gaga écrase la concurrence

Source Reuters

MTV VIDEO MUSIC AWARDS - Lady Gaga écrase la concurrence

La chanteuse Lady Gaga remporte huit prix aux MTV Video Music Awards © Abaca

Meilleure vidéo, meilleure chorégraphie, meilleure réalisation : Lady Gaga a été sacrée dimanche soir reine des MTV Video Music Awards en remportant au total huit distinctions pour son clip Bad Romance et son duo avec Beyoncé. Le sacre de la New-Yorkaise était attendu : elle abordait la soirée avec treize nominations, plus qu'aucun autre artiste. En plus de la meilleure vidéo de l'année, elle a obtenu avec Bad Romance les prix de la meilleure vidéo d'une artiste féminine, meilleure vidéo dans la catégorie pop, meilleure vidéo dance, meilleure chorégraphie, meilleure réalisation et meilleur montage. Son association avec Beyoncé dans Telephone décroche le prix de la meilleure collaboration.

 

lire tout :

http://www.lepoint.fr/culture/mtv-video-music-awards-lady...
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

01:33 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

03 août 2010

Le jazz et la java

 


JAZZ IN MARCIAC

Wynton Marsalis, fidèle du festival

Par Sacha Reins

Wynton Marsalis, fidèle du festival

Wynton Marsalis a inauguré l'édition 2010 du Festival Jazz in Marciac © MAXPPP

Tout l'été durant, Le Point.fr prend la route du jazz dans le sillage de Sacha Reins. Chaque jour, vivez un moment fort. Cette semaine, nous faisons escale à Jazz in Marciac dans le Gers (jusqu'au 15 août).

La ville de Marciac existe-t-elle vraiment ? Ou n'est-elle qu'un fantasme collectif des amoureux du jazz, un espace-temps virtuel à la Matrix entièrement consacré à la note bleue ? C'est la question que l'on peut se poser quand on vient pour la première fois à Marciac. Sur le chemin, aucun panneau de signalisation annonçant la ville n'apparait à plus de sept kilomètres de celle-ci. Et quand enfin on arrive, l'impression de se retrouver dans un monde imaginé ne s'estompe pas tout de suite. Mais qui sont ces gens qui font un triomphe debout à Randy Weston ou qui, après plus de deux heures d'un concert démarré à 23 h 30, supplient Wynton Marsalis de ne pas quitter la scène ? Des gens de la région principalement et qui depuis trente-trois ans, grâce à l'action exemplaire de Jean-Louis Guilhaumon, sont "entrés en jazz" comme on entre au couvent et ont converti tous les alentours jusqu'à Bordeaux, Toulouse et Périgueux.

 

Pour lire la suite ( et voir-écouter plusieurs vidéos de jazz in Marciac :

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

01:02 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

23 juillet 2010

Miles Davis, Imperator

 


Il a été l'un des plus grands, beaucoup de musiciens d'aujourd'hui lui doivent beaucoup ! O.
---------------------------------------------

Un été de festivals

Publié le 22/07/2010 à 13:03 lepoint.fr

NUITS DE LA GUITARE DE PATRIMONIO

Marcus Miller : "Miles Davis m'a donné confiance en moi"

De notre envoyé spécial à Patrimonio, Sacha Reins

Marcus Miller : "Miles Davis m'a donné confiance en moi"

Tout l'été durant, Le Point.fr prend la route du jazz dans le sillage de Sacha Reins. Chaque jour, vivez un moment fort. Avant Jazz in Marciac dans le Gers (du 30 juillet au 15 août), nous faisons escale aux Nuits de la guitare de Patrimonio en Corse (jusqu'au 24 juillet).

Mercredi soir, pour le quatrième concert des Nuits de la guitare de Patrimonio, les guitares étaient basses et les deux musiciens programmés, les maîtres incontestés de cet instrument : Richard Bona - qui revenait du Festival de jazz de Montréal - et Marcus Miller. Cinquante et un ans, New-Yorkais aujourd'hui installé à Los Angeles, Miller a appris la musique avec son père organiste pour l'église du quartier. À 22 ans, il rencontre Miles Davis. Dès lors, sa carrière s'envole, sa vie prend un sens. Il était à Patrimonio pour revisiter avec son groupe Tutu, l'album de la renaissance de Miles qu'il a produit et composé pour le maître. Rencontre avec l'artiste, très tard dans la nuit, après que celui-ci a invité Richard Bona à le rejoindre sur scène pour une rencontre au sommet des stars de la basse contemporaine.

Comment Miles Davis a-t-il donné un sens à votre vie de musicien ?

Marcus Miller : Tout simplement en m'obligeant à me trouver un son et un style. Je jouais déjà de la basse et j'avais déjà accompagné beaucoup de musiciens issus des milieux les plus divers, pop, rock, jazz, funk... Quand on est musicien de studio à New York, il faut savoir tout jouer. Mais j'étais bien conscient que pour être digne de Miles, je devais trouver quelque chose de nouveau. Je ne voulais pas jouer comme un autre bassiste.

 

Lire la suite :

http://www.lepoint.fr/chroniques-ete-festivals/marcus-mil...
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

10:22 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

26 mai 2010

l'Art foudroie ses grands prêtres


Culture

Publié le 25/05/2010 à 06:37 - Modifié le 25/05/2010 à 23:46 AFP

Mort à 38 ans du bassiste du groupe d'heavy metal américain Slipknot

Mort à 38 ans du bassiste du groupe d'heavy metal américain Slipknot

Paul Gray, 38 ans, le bassiste du groupe d'heavy metal américain Slipknot, a été retrouvé mort lundi soir dans une chambre d'hôtel dans l'Iowa (centre), a annoncé la police.


http://www.lepoint.fr/culture/2010-05-25/mort-a-38-ans-du... le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


10:29 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

26 mars 2010

ça va déménager?...



Publié le 25/03/2010 à 18:16 Le Point.fr

ROCK

Les petits frères d'AC/DC

Par Sacha Reins

Les petits frères d'AC/DC

Le groupe Airbourne, le nouveau Hard-rock australien. ©DR


Evidemment, quand on est australien et qu'on a monté un groupe de hard-rock avec son frère, tout le monde établit une comparaison avec AC/DC. Joel et Ryan O'Keeffe, respectivement guitariste/chanteur et batteur du groupe Airbourne, en ont l'habitude et s'en formalisent d'autant moins qu'Angus Young et son gang étaient leurs héros quand ils commencèrent la musique, il y a une dizaine d'années. Ils ont aujourd'hui environ 25 ans et ont appris leur métier à la dure, en sillonnant les interminables autoroutes
australiennes pour jouer dans les pubs où le public est loin d'être facile. On roule le jour et on joue la nuit. "Après dix ans de ce régime, dit Joel O'Keeffe, soit on est complètement lessivé et bon à jeter à la poubelle, soit on est devenu un putain de bon groupe qui ne craint personne." Airbourne ne craint plus personne. Pas même les Stones, dont ils assurèrent les premières parties lors de leur dernière tournée australienne.

Les revues spécialisées (Rock & Folk en tête) consacrent leur une à ce nouveau phénomène et leur second album qui vient juste de sortir part à 1 000 exemplaires par jour. Les successeurs tant attendus des grands groupes hard vieillissants sont enfin là. Il était temps?!


*"No Guts. No Glory?" (Roadrunner). En concert le 26 au Zénith de Paris.

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


00:25 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)