Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2014

Devoirs de Retraite

  Les oncles de mon père avaient un côté aventurier et entreprenant. Ils ont créé des commerces, se sont enrichis.Et ils étaient très solidaires, c'est grâce à un de ses oncles qui l'a hébergé à Tiaret que mon père a pu aller à l'école, s'instruire et obtenir une bonne situation, sinon il serait resté un sauvageon dans une ferme perdue sur les flancs de l'Ouarsenis (massif montagneux de l'est algérien) avec pour seuls compagnons les petits bergers, les corbeaux et les chacals. Jusqu'à l'âge de six ou sept ans, il ne parlait que l'espagnol et l'arabe , langues qu'il a cultivées toute sa vie.

  Le côté rêveur, imaginatif et sensible nous vient de sa mère, ma grand' mère maternelle que j'ai un peu connue, qui était très douce et ne parlait qu'espagnol.

Commentaires

Parcours de vie étonnants de courage, d'esprit d'aventure...j'aime! voilà comment les cultures pourraient s'enrichir mutuellement si la haine, le racisme, les intérêts ne barraient pas la route.

Écrit par : Ravel | 13 janvier 2015

Les commentaires sont fermés.