Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 août 2014

Chaque jour

 

  La rentrée approche... Allez, une fois n'est pas coutume, je vais être en avance. 
  Et pour nous réveiller les neurones, un poète estonien. Qui peut me dire où se trouve l'Estonie? Hein? Qu'on ne se précipite pas... La capitale de l'Estonie? Bon, on va regarder un atlas...
  Ce jeune poète ( cinquante ans pile, c'est encore jeune pour un poète... Tout le monde n'est pas Rimbaud...) est aussi un traducteur, et un passeur de la philosophie française Tiens, ça existe la philosophie française ?  - Bien sûûûûr !!! Ne soyons pas mauvaise langue, nous avons tout de même BHL ... Euh, non, ma langue a fourché, je voulais dire Derrida, Foucauld, Deleuze... 
  Bon, revenons à notre poète. Il écrit en Estonien, on ne peut pas lui en faire grief, et il y a sur Lyrikline  des traductions en allemand, en anglais, en chinois et quelques autres langues, mais pas en français... Bon, celles et ceux qui aiment traduire l'anglais, on vous écoute :
 


Hasso Krull


***[Öö on täis auke]

Öö on täis auke. Need vilguvad,
plingivad, helgivad, aknad öös
ja aknad taevas, olemise aknad
ja aknad ilma olemise vajaduseta.
Seisame trepil ja teeme suitsu.
Sigaretitäpid on liikuvad aknad,
liikuvad augud, ilma leegita tuli
ja meil on vaja siin trepil olla.
Need laternad trepil. Aknaruudud öös.
Pildid, kus sa lebad alasti rannal
nagu valguse liivas helkiv sisalik:
iga liivatera on sätendav aken.
Iga aken on auk. Iga auk on aken,
kes tahab sündida, pugegu välja
inimese aknast, olemise aknast
kuu ja päikese akende alla.
 
 
© Hasso Krull
Extrait de: Neli korda neli
Eesti Keele Sihtasutus, 2009
ISBN: 9789985792568

Production audio: Eesti Kirjanduse Teabekeskus [Estonian Literature Centre], 2014
langue: anglais

***[The night is full of holes]

The night is full of holes. They flicker,
stiffen, reverberate, windows in the night,
windows in the sky, windows of existence
and windows with no need to exist.
We stand on the steps and smoke.
The cigarette tips are windows in motion,
holes in motion, fire without flame,
and we need to be here on the steps.
These lanterns on the steps, windowpanes in the night.
The pictures where you lie naked on the shore
like a lizard lit up in the sand of light:
every grain of sand a sparkling window.
Every window a hole. Every hole a window.
Those who want to be born should slide
from a human window, from the window of existence
beneath the windows of the sun and moon.
Translated from Estonian by Brandon Lussier
 
 
 
   
 
* 31.01.1964, Tallinn, Estland, Estonie
Réside à: Talinn, Estland, Estonie

Hasso Krull, an Estonian poet, essayist and translator, was born in 1964 in Tallinn. He studied Estonian Linguistics and Literature until 1985 at the Pedagogic University of Tallinn. Krull has played a major role in the propagation of modern French philosophy within the Estonian literary-critical discourse, and has, as a theorist, been primarily concerned with post-structuralism and post-... En lire plus
 
sur Lyrikline, un site excellent pour qui veut découvrir des poètes  du monde entier et ce qu'ils écrivent dans (presque) toutes les langues.
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

Les commentaires sont fermés.