Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 juin 2014

Dialogue 5.2

Escandille
Voici la version dans laquelle j'ai enlevé des mots qui n'avaient pas la bonne signification: "otear", guetter , scruter, observer
Saquear: mettre à sac, saccager
Dicha: bonheur, desdicha le contraire
Aguantar: supporter
Estorbar: gêner, embarrasser

Orlando
Le professeur n'est pas satisfait de mon travail. M'a mis 8/20, "avec indulgence" a-t-elle ajouté. Voici la version sur laquelle nous nous sommes à peu près mis d'accord :
 
C'est vrai
Chaque jour davantage
J'approche de mon squelette
il se montre avec raison
Je lui en ai fait voir des vertes et des pas mûres sans jamais rien lui demander
 lui toujours en train de me questionner sans voir
comment était le bonheur ou le malheur
sans se plaindre, sans
distances éphémères de moi.
Maintenant qu'il contrôle  presque
l'air tout autour,
que pensera la clavicule cassée,
bijou splendide, genoux
que j'ai déchirés sur des pierres
entre de faux pardons, etcetera.
Squelette saccagé, rapidement
aucune velléité ne gênera ta vue.
Tu endureras nu l'univers .
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/

 

Commentaires

aujourd'hui je me suis vraiment rapprochée de mon squelette, surtout du genou droit qui m'a fait rencontrer le bord ironique de la baignoire; et il s'est plaint, mettant une distance, j'espère éphémère, entre nous!

Écrit par : chantal | 03 juin 2014

Les commentaires sont fermés.