Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 mai 2014

dialogue (4)

 Escandille

C'est intéressant de voir l'évolution à chaque époque.

 

Orlando

Oui, un peu triste aussi. Quand on songe au triomphe de la poésie lyrique  il n'y a pas si longtemps, avec les Hugo, Lamartine, Musset, Nerval, Baudelaire, Rimbaud et tant d'autres, et à ce qu'elle est devenue aujourd'hui ! Il n'y a plus qu'un Jean-Michel Maulpoix pour brandir encore le pavillon de la poésie lyrique, faisant penser bien davantage au radeau de la Méduse qu'au Porte-avions Charles de Gaulle !

Les commentaires sont fermés.