Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 mai 2014

Lectures contemporaines : Philippe Beck .( 8.27)

Pour en finir (provisoirement) avec Philippe Beck, je reviens (brièvement) sur cette comparaison entre  Lyre d'& (le plus récent) et Dans de la nature (le plus ancien).
 
Pour le plus ancien (2003)  la technique de lecture requise n'est pas très différente de celle mise en oeuvre pour lire un sonnet de Mallarmé : Un professeur, préparant des candidats à l'agrégation," traduisait" littéralement, dans  "Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui"
 
le cygne : le poète
la blancheur de la glace : la feuille blanche
"l'horreur du sol où le plumage est pris" : le poète paralysé devant la feuille blanche
"les vols qui n'ont pas fui" : le reproche que se fait le poète de n'avoir pas répondu à l'appel de l'aventure ( "Fuir ! Là-bas fuir ! Je sens que des oiseaux sont ivres..." )
et ainsi de suite. 
 
  Et ,ma foi, il n'avait pas tort, puisque tout dans cette poésie "hermétique"  semble nous mettre au défi de "donner un sens plus pur aux mots de la tribu" ("tombeau d'Edgar Poe") : pour chaque image, un sens . On pourrait presque faire un dictionnaire pour "traduire le mallarmé" 

  Dans Lyre d'& (2009), le "dictionnaire mallarmé" ne fonctionne plus, la technique de composition du texte a changé, la lecture doit changer aussi. Le poète -philosophe met en oeuvre les concepts derridiens de déconstruction-dissémination  pour mettre en demeure devant la "catastrophe" : le texte a été mis en pièces, il s'agit de le reconstruire , et pour cela de rassembler les morceaux épars. Sans compter  que ce n'est pas seulement un puzzle, puisqu'il reste de nombreux éléments qui n'entrent pas dans la cohérence reconstruite, mais qui jouent un rôle d'accompagnement, de mise en harmonie. On a l'impression d'une recherche tentant de reconstituer le fonctionnement de la pensée.
  Une conception du texte, et donc de la lecture , radicalement nouvelle !

 



 

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/

Les commentaires sont fermés.