Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 mai 2014

Lectures contemporaines : Philippe Beck .(7.22)

 Régularités et Ruptures sont les deux clés ouvrant l'accès à un texte moderne.Les Régularités sont le fil d'Ariane rattachant le texte à la culture : ses règles, ses traditions, ses pratiques... Un texte sans régularités n'est pas un texte, c'est une suite de non-signes puisque les marques censées le constituer ne signifient pas. Inversement , un texte sans ruptures n'est pas moderne : non innovant, non créatif, il n'est que répétition du connu,  c'est à dire déchet. Les ruptures forcent l'émergence du nouveau, de la signification. Ce qui exige un travail de construction, puisque les ruptures sont déconstruction .
  Le repérage des régularités et des ruptures est  donc une bonne voie, mais il en est une autre aussi importante et à utiliser conjointement : c'est la répétition des lectures. Lire, relire et rerelire. Ainsi commence à se dessiner une silhouette, qui peu à, peu se précise pour donner sens au texte. Dans notre cas, il y a une phrase qui  avait échappé, et qui maintenant apparaît en pleine lumière :

Le plaisir non petit
de décrire ce paysage


  Elle dit avec évidence le sujet du poème : c'est un paysage. le plan du texte apparaît maintenant, son thème principal est le paysage, et tous les autres fonctionnent comme des harmoniques, en accompagnement, à l'instar de ce que nous avons vu pour Prologue.
A suivre !

 

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/

Les commentaires sont fermés.