Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 mai 2014

Lectures contemporaines : Philippe Beck (7.21)

Répondre à la conversation [A]
 

Appuyez sur ? pour accéder aux raccourcis clavier.

 
 
 

Un moyen simple d'entrer dans un texte pourrait s'obtenir en pointant ce que j'appellerai , d'une part, les régularités, et d'autre part les ruptures.
 
 Régularités : tout ce qui est reconnaissable, conforme à des notions ou règles connues, versification, rhétorique... références culturelles.
 
Ruptures, tout ce qui est non conforme, tant au point de vue de la syntaxe que du lexique ou du contenu.Par exemple

Régularités :
- la forme "vers" (le fait d'aller à la ligne )
-la consonance :

que des éponges
ou des léopards des neiges. (éponges / léopards, et éponges / neiges)

-Le jeu sur les voyelles, par exemple "u" :


Fleur de roc dans l’unité du pré abattu.
Fleur diverse, mur ou dune,

-ou sur on/en :
reprend dans le vent –
Conférence à Hauteur
Ou bien « Conférence de la hauteur »

-les innombrables références culturelles : Herzog - probablement le cinéaste Werner Herzog, qui parle de la rampe de Planica ( saut à ski, en Slovénie), Île Sonnante (Rabelais, Cinquième Livre), Villon, Diderot, Zerline (Personnage de Don Giovanni, l'opéra de Mozart) etc...
-les thèmes :
le paysage, la musique, les mains (pieds, doigts), la lumière (sur la neige...)


Ruptures :

-le titre , sa forme bizarre
-les mots inventés : démédaille, rhumains ( peut-être un mot-valise , rhume et humain)
-les initiales majuscules
- les obscurités, innombrables


Bon, nous voilà bien avancés... Tout cela ne fait pas un ensemble cohérent. Me rappelle un kaléidoscope rudimentaire que nous fabriquions enfants ; un tube translucide, en papier, et à l'intérieur de petits bouts de papier colorés. Agiter, regarder par un petit trou, imaginer des objets, des personnages, des paysages... Il semble que c'est de cette façon aléatoire que fonctionne notre texte. O.



le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/





 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.