Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 novembre 2011

Le sport comme instrument politique



Pour voir le diaporama, cliquer sur le lien   EN IMAGES. Le sport au temps du nazisme
 
pour lire tout l'article, aller sur le site le Point.fr

 
 

Le sport européen à l'heure nazie

Le Point.fr - Publié le 12/11/2011 à 11:08 - Modifié le 12/11/2011 à 11:09

Le Mémorial de la Shoah revient sur les enjeux et les pratiques du sport en Europe entre 1936 et 1948.

Athlète au disque, photographie de Liselotte Grschebina, 1937. Liselotte Grschebina, photographe juive allemande, quitte l'Allemagne nazie en 1934 pour s'installer à Tel-Aviv.
Athlète au disque, photographie de Liselotte Grschebina, 1937. Liselotte Grschebina, photographe juive allemande, quitte l'Allemagne nazie en 1934 pour s'installer à Tel-Aviv. © Musée d'Israël

 

 


 
"Il faut les voir, ces athlètes squelettiques au visage terreux, à l'échine toujours courbée, ces crânes chauves et luisants, ces yeux pleins de panique, ces plaies purulentes, toutes ces marques indélébiles d'une humiliation sans fin, d'une terreur sans fond...". En 1975, Georges Perec imagine W : une île coupée du monde, entièrement dévouée à l'entreprise olympique ; une communauté dont la vie est rythmée par les compétitions, et où le sport est l'instrument privilégié de l'asservissement des corps et des esprits*.
 
 
 
__._,_.___

__,_._,___


Les commentaires sont fermés.