Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 juin 2011

nabi

Bonnard fait partie du groupe des "nabis", jeunes artistes s'inscrivant en opposition au réalisme et surtout à l'impressionnisme. Mais ils évoluent et suivent chacun une voie personnelle. La peinture colorée et lumineuse montre clairement l'influence impressionniste, bien qu'il s'exprime un demi-siècle après Monet, Pissarro, Degas. Le Cannet, où il a fini ses jours dans la douceur méditerranéenne, lui rend hommage.Aller voir le diaporama sur le point.fr.

22:49 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)

23 juin 2011

Ce n'est pas une peinture abstraite...

 

...c'est une vue de notre mère à tous, la Terre ! Un très beau diaporama de Guy Laliberté (avec un nom pareil, il ne pouvait pas faire moins !) O.
------------------------------------------------------------------------

Le Point.fr - Publié le 17/06/2011 à 16:05 - Modifié le 17/06/2011 à 16:06

Gaia, la "mission sociale poétique" de Guy Laliberté


Kazakhstan, au large de la mer Caspienne - Dans son ouvrage intitulé Gaia, Guy Laliberté, fondateur du Cirque du Soleil, nous fait partager son aventure à bord de la Station spatiale

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

23:31 Publié dans Arts, Sciences | Lien permanent | Commentaires (0)

21 juin 2011

La Révolution Française n'a pas eu lieu...

 

C'est l'impression qui reste, après " l'affaire" : ces Messieurs vivent encore sous l'Ancien Régime. Le monde doit se plier à leur bon plaisir, les femmes du peuple s'ouvrir comme des fruits mûrs et dire merci ! Je ne sais plus où je lisais que le Directeur du FMI, pressant la Femme de Chambre dans ses derniers retranchements, lui haletait fébrilement "Mais est-ce que tu sais qui je suis?" ( sous-entendu : "tu vas en avoir de la chance, de te faire sauter par un Prince !"). Bon, les mentalités vont peut-être un peu bouger. Tron a été mis en examen, c'est un petit pas dans le bon sens. Lire l'interview très intéressante de Sloterdijk sur le point.fr.O.
----------------------------------------------------------

Sloterdijk : DSK, le sexe et l'imaginaire français

Le Point.fr - Publié le 02/06/2011 à 07:29

Pour le philosophe allemand, si l'inconscient monarchique qui sacralise le sperme royal a persisté en France, l'égalité à l'américaine est une comédie.

Sloterdijk : DSK, le sexe et l'imaginaire français

Peter Sloterdijk, philosophe allemand. © Baltel / Sipa

À ne pas manquer
 

Le Point : L'affaire DSK serait l'une des manifestations de l'exception française - et pas la plus glorieuse. Mais, sauf erreur, la testostérone n'est pas une exception française ?

Peter Sloterdijk : Vous vous trompez ! La testostérone française est une exception, car, dans la tradition des rois thaumaturges, elle est une hormone sacrée. Le sperme des rois de France a toujours été considéré comme une substance miraculeuse, sublime, avec laquelle les filles du peuple recherchaient le contact. L'historiographie française a très bien exploré cette croyance délirante en vertu de laquelle il suffisait de toucher la lisière du manteau d'hermine du monarque pour être guéri de toutes sortes de maladies. C'est le manteau qui fait le prince, car il contient le secret du sperme royal.

 

lire tout sur le point.fr




le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

01:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les Chimères, de Nerval

Un très beau poème des "Chimères" de Nerval :

                        Delfica

La connais-tu, Dafné, cette ancienne romance,
Au pied du sycomore, ou sous les lauriers blancs,
Sous l'olivier, le myrte, ou les saules tremblants,
Cette chanson d'amour qui toujours recommence ?...


Reconnais-tu le Temple au péristyle immense,
Et les citrons amers où s'imprimaient tes dents,
Et la grotte, fatale aux hôtes imprudents,
Où du dragon vaincu dort l'antique semence ?...


Ils reviendront, ces dieux que tu pleures toujours !
Le temps va ramener l'ordre des anciens jours ;
La terre a tressailli d'un souffle prophétique...


Cependant la sibylle au visage latin
Est endormie encor sous l'arc de Constantin
- Et rien n'a dérangé le sévère portique.



Lire quelques poèmes de Nerval :

http://damienbe.chez.com/chimeres.htm

10 juin 2011

Jorge Semprun .2

   
     

 
 
Une passionnante discussion ! lire tout :
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/culture/20110608...

------------------------------------------------

Mort de Jorge Semprun : l'écrivain dans les débats de l'Obs

Publié le 08-06-11 à 07:13    Modifié à 11:03     5 réactions

L'écrivain franco-espagnol, résistant et déporté à Buchenwald, publiait un bel essai sur l'Europe et l'Allemagne. Le face-à-face avec Hans Magnus Enzensberger- Jorge Semprún.

Jorge Semprun Sipa Jorge Semprun Sipa

Article publié dans Le Nouvel Observateur du 18 mars 2010

Le Nouvel Observateur. Votre livre "Hammerstein ou l'Intransigeance" est une biographie du général Kurt von Hammerstein et de son incroyable famille sous le nazisme. Pourquoi ?

Hans Magnus Enzensberger. Il a été le seul, l'unique général allemand qui, au moment de la prise du pouvoir par Hitler en 1933, a tourné le dos au nouveau chancelier. Et il était le chef d'état-major de toute l'armée ! J'étais intrigué par ce personnage issu de l'aristocratie prussienne. J'en ai entendu parler la première fois dans les années 1950, mais il a fallu attendre l'ouverture des archives après la chute du communisme pour entreprendre les recherches, car la Russie et le Komintern ont aussi joué un grand rôle dans cette histoire familiale. Ma chance a été que les historiens officiels ont étrangement ignoré ce personnage
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

09 juin 2011

Jorge Semprun


   
     

 
 
Une personnalité unanimement admirée et respectée... J'avoue à ma grande honte que je n'ai rien lu de lui... Qu'on me détrompe, vite : est-ce que, après avoir été un grand résistant, un grand lutteur, il ne se serait pas rangé sur ses vieux jours dans le camp douceâtre des politiquement corrects, ceux qui disent que le monde n'est pas beau mais qu'on n'y peut rien? Sincèrement, je souhaite me tromper.O.
-----------------------------------------------------------------

Il a été résistant, déporté à Buchenwald, scénariste pour Costa Gavras, ministre de la Culture en Espagne, académicien Goncourt à Paris. Mais Jorge Semprun, qui vient de mourir à l'âge de 87 ans, était peut-être surtout l'auteur d'un chef-d'oeuvre: «L'Ecriture ou la vie», publié en 1994. Jean-François Josselin l'avait alors lu, pour «le Nouvel Observateur».

Né le 10 décembre 1923, l'écrivain et ancien ministre de la culture espagnol Jorge Semprún s'est éteint mardi 7 juin 2011. Entré dans la Résistance, puis déporté à Buchenwald, on lui doit notamment "L'écriture ou la Vie" (1994) et "Le mort qu'il faut" (2001).  SIPA / Bruno Coutier pour le Nouvel Observateur

Né le 10 décembre 1923, l'écrivain et ancien ministre de la culture espagnol Jorge Semprún s'est éteint mardi 7 juin 2011. Entré dans la Résistance, puis déporté à Buchenwald, on lui doit notamment "L'écriture ou la Vie" (1994) et "Le mort qu'il faut" (2001). SIPA / Bruno Coutier pour le Nouvel Observateur

lire l'article sur bibliobs.com

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

07 juin 2011

Jünger VS Céline


   
     

 
 
  Ernst Jünger , chose curieuse, est un écrivain mieux apprécié en France qu'en Allemagne. Il est une preuve  de la complexité infinie de l'être humain. Malgré son culte des valeurs militaires et son nationalisme, il ne peut être soupçonné de sympathies pour le nazisme.  A l'opposé, Céline,autre incarnation de la complexité humaine, a su se montrer un valeureux dragon lors d'un bref passage dans les rangs combattants de la première guerre mondiale, après quoi il opte pour une attitude résolument anti-militariste et anarchisante, tout en montrant une bonté réelle pour les enfants et les petites gens.. Mais ses pamphlets violemment antisémites  et sa position ambigüe pendant l'Occupation le rangent parmi les "salauds".

  Voici, selon Jünger, ce que dit Céline devant des militaires de la Wermacht, durant l'Occupation :

"Il dit combien il est surpris, stupéfait, que nous, soldats, nous ne fusillions pas, nous ne pendions pas, n'exterminions pas les juifs... "
   et, plus bas "...Merline ( c'est le pseudo que donne Jünger à Céline dans ces pages), aussitôt après le débarquement ( des Alliés en Normandie) avait demandé des papiers à l'ambassade (d'Allemagne) et s'était déjà réfugié en Allemagne.. Curieux de voir comme des êtres capables d'exiger de sang-froid la tête de millions d'hommes s'inquiètent de leur sale petite vie..."
  Cité par David Alliot, "D'un Céline l'autre", Robert Laffont / Bouquins, mars 2011, pp 497,498

  Le mépris du soldat pour le pacifiste -et, il faut le dire, pour le traître. Mais Céline est un personnage d'une infinie complexité, qui ne peut être enfermé sous  l'opprobre d'un seul qualificatif. Le livre de David Alliot est un excellent guide pour partir à la découverte de ce grand écrivain. N'empêche que l'idée d'un hommage national a quelque chose de bouffon, relativement à un nihiliste comme Céline.O.
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

05 juin 2011

Biennale de Venise


   
     

 
 
Art contemporain : c'est quoi ça ?

Balade à la Biennale de Venise

Par LEXPRESS.fr - publié le 04/06/2011 à 09:30

Biennale Venise 2011

Le Chinois Kwok Mang Ho et son Roi grenouille.


 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

11:49 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)

Est-ce qu'elle travaille du chapeau?

   
     

 
 
Je ne connais pas personnellement Liza-the-Queen, mais :
1. Il faut reconnaître qu'elle a un bon job. Le centième de ses revenus devrait me combler...
2.Elle a une bonne bouille aussi. Toujours le sourire.ça doit faire partie de son boulot.
3. La championne des galures. Chacun doit coûter un mois de smic. Je la soupçonne d'exprimer son humour par couvre-chefs interposés. Mais bon, ça revient cher quand même au contribuable british...O.
-----------------------------------------------------------

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

11:19 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

02 juin 2011

Etes-vous fan de Rousseau?


   
     

 
 
- Moi, oui. Si vous passez par Chambéry, ne manquez pas "les Charmettes", la délicieuse maison de campagne où il découvrit l'amour dans les bras de Mme de Warens, qu'il appelait "maman" ! O.

Moi, Jean-Jacques, 20 ans

Le Point - Publié le 26/05/2011 à 08:02

Portrait d'un Rousseau de l'aventure et de l'apostasie, d'avant les livres et la gloire, à l'âge de 20 ans.

Moi, Jean-Jacques, 20 ans

"Jean-Jacques Rousseau à 20 ans", de Claude Mazauric (éditions Au diable vauvert). © Rue des Archives/Mary Evans Picture Library (2006)

À ne pas manquer
 
"Si j'ai refusé plusieurs fois une fortune éclatante, c'est que j'aime mieux une obscure liberté qu'un esclavage brillant", écrit le jeune Jean-Jacques à son père en mai 1731. Du Rousseau avant Rousseau ! Mais un Rousseau de l'aventure et de l'apostasie, d'avant les livres et la gloire. Peut-on le croire ? Lui, l'illustre philosophe, fut, jeune homme, un voyageur de grand chemin.

lire l'article :

Livres

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

Luc Ferry est-il un philosophe?

Vous savez, ce mec qui dit Il y a une rumeur de pédophilie impliquant un ancien ministre, je n'ai aucune preuve mais j'en suis sûr... Et vlan, c'est parti, grand brouhaha dans la cour des miracles médiatiques. Aucun nom ne doit être cité, mais...ça brûle sur les langues, un nom est cité. Si je portais ce nom, soit je suis innocent, et alors je cite l'Express en justice pour lui faire payer des dommages moraux faramineux, soit...eh bien, je me retire dans un monastère au fin fond d'une montagne perdue afin de me repentir jusqu'à la fin de mes jours. Quoi qu'il en soit, cette politicaille de bas empire est à vomir : ceux qui remuent cette boue ne valent pas mieux que les présumés coupables, et faire dépendre le choix d'un président en 2012 de manoeuvres aussi répugnantes, c'est témoigner d'un bien grand mépris pour la démocratie et le peuple français. Peuple qui se réveillera, n'en doutons pas, pour poser les vraies questions.

01 juin 2011

Rien n'était simple en 40...

   
     

 
 
Céline est un stupide antisémite...mais c'est un romancier de génie. Il dînait à la table d'Otto Abetz...mais ce n'est pas un collabo. Il s'est réfugié à Sigmaringen avec Pétain et les débris de son gouvernement...mais il n'était pas pétainiste.Sartre  poursuit sa carrière intello-mondaine sous l'Occupation...mais ce n'est pas un collabo. A la Libération il posera au grand résistant...mais sa résistance n'a été qu'en sous-entendus. Enfin bref, les écrivains et artistes qui ont résisté activement se comptent sur les doigts d'une main, mais sous l'Occupation  presque tout le monde était pétainiste. Le seul qui ait été dans le maquis, à ma connaissance, est René Char. Et dans l'action citadine, Roger Vailland. Paul Eluard et Louis Aragon , dans la clandestinité, publiaient des feuilles interdites, et n'oublions pas que le chef de file de la poésie de la Résistance, c'est Aragon.O.
-------------------------------------------------------------

Sartre, Cocteau & Co sous l'Occupation (Avec «BoOks»)

01-06-11 à 10:16 Réagir

Alan Riding, qui a été douze ans correspondant culturel du «New York Times» en Europe, publie aux Etats-Unis un livre sans concession ni moraline sur Saint-Germain-des-Prés au temps des nazis. Il en est question dans un long article traduit par «BoOks» ce mois-ci. Extraits.

Bien qu'il n'ait jamais été un collabo, le comportement de Jean-Paul Sartre sous l'Occupation fut moins héroïque que ses déclarations de l'immédiat après-guerre pourraient le laisser croire. (Sipa)

Bien qu'il n'ait jamais été un collabo, le comportement de Jean-Paul Sartre sous l'Occupation fut moins héroïque que ses déclarations de l'immédiat après-guerre pourraient le laisser croire. (Sipa)

Lire l'article sur bibliobs.com

 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945