Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2010

Dac ? J'suis d'acc.

 

Pierre Dac, notre maître en loufoquerie, et réciproquement.O.

----------------------------------------------------------------------------


« Avec mes meilleures pensées », de Pierre Dac (Cherche Midi, 18 euros)
« Malheur aux barbus », de Pierre Dac et Francis Blanche (Omnibus, 28 euros)

Pierre Dac (Lido/Sipa)De La Bruyère à Guy Debord, en passant Nietzsche et Cioran, les pensées les plus pessimistes ont souvent trouvé dans l’aphorisme leur mode d’expression favori. Heureusement, il y a eu Pierre Dac : le Cherche Midi publie un recueil de sentences qui éviteront la dépression aux amateurs de maximes.

Les axiomes du roi des loufoques sont étonnamment d’actualité. Dac règle les questions de l’identité nationale («Si la France est une dans sa diversité, il va de soi que sa diversité est une dans la dispersion de son unité.»), de la crise du parlementarisme («Le Parlement comprend l’Assemblée nationale et le Sénat, qui, de leur côté, font de leur mieux pour comprendre ce que l’on dit.»), de la réduction du temps de travail («Si la semaine de quarante heures était réduite de moitié, les fins de mois auraient lieu tous les quinze jours.»), de l’engorgement des tribunaux («Si tous les prévenus l’étaient à temps, le banc des accusés serait souvent vide.»), ou du risque épidémiologique («Une bonne grippe ne vaut guère mieux qu’une mauvaise, et réciproquement.»).

Par ailleurs, pour les fans, les éditions Omnibus éditent l’intégrale de «Malheur aux barbus», feuilleton absurde et radiophonique qui permit à Dac de revenir sur le devant de la scène, au début des années 1950 et aux côtés de Francis Blanche.

 

Bibliobs



le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

Les commentaires sont fermés.