Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 novembre 2010

les journalistes sont-ils de écrivains ratés...?

 

 

 
 
...ou des champions de la brosse à reluire ?

Non, je suis mauvaise langue, ils ne sont pas tous des béni oui oui. Mais...pour ceux qui ne sont pas d'accord avec le discours officiel, c'est la lourde ! O.

---------------------------------------------------------------

De Régis Debray à Paul Virilio

Haro sur la presse !

Par Aude Lancelin

Dans «Des intellectuels jugent les médias», onze essayistes, philosophes et historiens, de Michel Onfray à Régis Debray en passant par Pierre Nora, évoquent l'avenir des médias et les rapports souvent conflictuels qu'ils entretiennent avec eux

Les intellectuels ont décidément la vie rude dans le pays qui les a vus naître. Depuis deux décennies, on y dresse sans répit leur acte de décès. Depuis le mois dernier, on les classe comme des marques de yaourt en fonction de leur indice de notoriété, entretenant sans vergogne la confusion entre vie de l'esprit et matraquage de quelques bateleurs usés. Fondée en 2004 par Robert Ménard, la revue «Médias» a donné à onze essayistes, historiens ou philosophes, l'occasion de répondre. Pour une fois, ce sont eux qui tiennent le fouet, eux qui jugent le travail des médias à travers une série d'entretiens aujourd'hui réunis aux Editions Mordicus. Le résultat est souvent assassin.

Michel-Onfray_Baltel-Sipa_1.jpg
(c)Baltel-Sipa
Michel Onfray

Y a-t-il des journalistes à qui vous casseriez la gueule? «Assez volontiers», répond non sans énergie Michel Onfray, qui se prend presque à regretter l'époque des duels au pistolet. Mais il y a mieux, si l'on peut dire. Ainsi découvre-t-on un André Comte-Sponville assez loin de son registre habituel de coach en bonheur antique. «On n'est pas journaliste par hasard, écrit l'ancien prof de la Sorbonne. Pour beaucoup, le journalisme est une position de repli, d'échec, de compensation, quand ce n'est pas de revanche ou de ressentiment. On peut appeler ça un raté, si vous voulez.» On entend presque le «gloups» étranglé dans la gorge de son interviewer.

 

Lire la suite :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20101126/22608/haro-sur-la-...


 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945
 
 

 

 

21:48 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Nous sommes la Déesse Originelle; Des Êtres Hautement Évoluées sur le plan Spirituel; Les Déesses suivantes; Lima Divinité Incarnée; Frigg Divinité Incarnée; Admée Divinité Incarnée; Épona Divinité Incarnée; Ishtar Divinité Incarnée; Sekhmet Divinité Incarnée; Lao-Tseu Divinité Incarnée; Tara Blanche Divinité Incarnée; Amaterasu Divinité Incarnée; Kali Divinité Incarnée; Marie Divinité Incarnée; Manat Divinité Incarnée; Odin Divinité Incarnée; Poséidon Divinité Incarnée; NoussommesenÂmemouravecToi

Écrit par : Poséidon | 14 janvier 2012

Question d'après lecture: Peut-on trouver du talent à quelqu'un qui ne partage pas nos idées (ou, ce qui revient au même, nos opinions) ?

Écrit par : Louis laubaine | 24 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.