Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 novembre 2010

Faut quand même pas la mettre à toutes les sauces...

 

 

Sakineh est cette jeune iranienne condamnée à la lapidation. D'accord, Hessel est un grand monsieur et il s'est attiré la haine des juifs jusqu'auboutistes pour avoir critiqué la politique colonialiste d'Israêl (Hessel lui-même est juif). Catherine David a raison de prendre sa défense, mais la référence à Sakineh arrive comme un cheveu sur la soupe...O.
----------------------------------------------------------

Un coup de sang de Catherine David

Sakineh et Hessel, même combat

Par Catherine David

Avec dégoût et stupéfaction je découvre l'existence d'une fatwa lancée par le mollah Pierre-André Taguieff sur Facebook à l'encontre de Stéphane Hessel au moment où France 5 rend hommage à cet homme de culture et de paix dans l'émission «Empreintes». N'ayant pas eu connaissance plus tôt de ces éructations médiatiques, je n'ai pu y faire allusion dans l'article que je viens de consacrer à cette émission dans l'hebdomadaire «Téléobs». Mais un tel excès de haine déversée sur ce grand résistant qui fut l'un des rédacteurs de la Déclaration universelle des droits de l'homme ne peut rester sans réponse.

Stephane-Hessel_Sipa.jpg
(c)Sipa
Né en à Berlin en 1917, ancien résistant, déporté à Buchenwald, Stéphane Hessel a mené une longue carrière de diplomate. Il a notamment été ambassadeur à l'ONU et a participé, en 1948, à la Déclaration universelle des droits de l'Homme. A 93 ans, il vient de publier "Indignez-vous!" (éd. Indigènes).

Sur son mur de Facebook, l'universitaire Pierre-André Taguieff écrit notamment cette phrase extraordinaire, qui n'est infamante que pour lui-même : «Quand un serpent venimeux est doté de bonne conscience, comme le nommé Hessel, il est compréhensible qu'on ait envie de lui écraser la tête.» Sakineh et Hessel, même combat ! Voici que l'appel à la lapidation fait son entrée dans les mœurs de la République.

Quel scorpion cracheur de feu s'est donc installé dans la tête de Taguieff et de ses émules? Quel est donc le «crime» dont Stéphane Hessel se serait rendu coupable? Avoir critiqué la politique actuelle du gouvernement israélien, et notamment la fin du moratoire sur l'installation de colonies juives dans les territoires occupés. Avoir appelé au boycott des produits israéliens fabriqués dans ces territoires - et non pas de tous les produits israéliens.

 

lire tout :

http://bibliobs.nouvelobs.com/20101105/22292/sakineh-et-h...
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

22:04 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.