Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 octobre 2010

Tony Curtis, denière interview...

 

 

Il s'était tourné vers la peinture... et sa peinture lui ressemblait : gaie, naïve, pleine de vie...
---------------------------------------------------------------------------------------------------

L'entretien a commencé après un bonne demi-heure d'introduction. Je l'ai beaucoup interrogé sur ses conquêtes amoureuses. Et sur la sexualité, sujet qu'il abordait volontiers, de la manière la plus naturelle. Cela l'amusait beaucoup de parler de ça. Un sujet selon lui à la fois léger et sérieux. Très vite, j'ai eu l'impression d'avoir devant moi un jeune homme. Par moment, la conversation avec ce monsieur que je connaissais depuis seulement une heure ressemblait à celle de deux vieux copains de lycée. Je me suis dit que c'était le genre d'ami qu'on aime avoir: drôle, plein de vie, avec lequel on ne voit pas le temps passer.  

Tony Curtis, les coulisses de la dernière interview

Nancy Pastor / Polaris pour L'Express

L'atelier de peinture de Tony Curtis dans sa maison du Nevada. 

 

 

C'était joyeux. La conversation est allée assez loin. Certaines choses intimes, et sans réel intérêt journalistique, n'étaient d'ailleurs pas publiables. Après avoir disserté sur l'onanisme ("Ca n'a jamais été mon truc", a-t-il dit en souriant) et sur d'autres choses, il a marqué une pause, s'est tourné vers moi, pour me dire: "Mais qu'est ce que tu me fais dire, là?" Puis il m'a regardé: "Bof, t'as l'air d'être un mec honnête: je sais que tu ne vas pas publier ça."  

 

lire tout :

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/tony-curtis-les-cou...
 
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

 

 

20:20 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.