Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2010

Le grand Charles, c'est une plume...

Lun 31 mai 2010, 11h 14min 55s

... Mais..."le dernier grand écrivain", faut tout de même pas exagérer. Il y a quand même BHL... et Sollers.Vive Philou.O.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"De Gaulle est le dernier grand écrivain de la France"

Par Jérôme Dupuis, publié le 27/05/2010 à 07:00

 

Le Général a toujours entretenu des rapports étroits avec la littérature et ses meilleurs auteurs. Editeur de Charles de Gaulle en Pléiade, Jean-Luc Barré décrypte son inclination pour les lettres.

L'entrée des Mémoires de guerre de Charles de Gaulle au programme de français des classes terminales a suscité une polémique. Le Général est-il un écrivain ?

Ce statut lui était déjà reconnu de son vivant par Mauriac, Camus ou Claudel. Un mémorialiste, je pense entre autres au cardinal de Retz ou même à Churchill, peut aussi être un écrivain. Charles de Gaulle est sans doute le dernier grand écrivain de la France, dans la tradition de Barrès ou Péguy. Peut-être est-ce cela, justement, qui gêne aujourd'hui... J'ai eu l'occasion d'étudier de très près ses manuscrits : pour chaque chapitre, il existe six ou sept versions, sans cesse retravaillées, mot à mot, jusqu'aux épreuves, qui faisaient encore l'objet de corrections. A mon sens, l'entrée du Général dans la collection de la Pléiade, en 2000, l'a définitivement consacré comme écrivain.

On l'ignore souvent, mais Charles de Gaulle, dans sa jeunesse, a écrit des poésies et des nouvelles...

Oui, à 15 ans, il a composé une saynète en vers influencée par Rostand et intitulée Une mauvaise rencontre, qui sera éditée à 50 exemplaires. Trois ans plus tard, sous le pseudonyme transparent de Charles de Lugale, il écrit Zalaïna, une étrange nouvelle racontant les amours coloniales d'un officier et d'une esclave mélanésienne. Il y a parfois un "ange du bizarre" qui plane au-dessus de lui, peut-être hérité de l'un de ses ancêtres, qui était barde breton. De Gaulle s'est inventé à travers les mots. Lorsqu'il comprend, après 1918, qu'il ne pourra pas devenir un grand chef militaire comme il l'a rêvé, il se réinvente par le verbe, en écrivant notamment Le Fil de l'épée [1932]. Et puis, ne faut-il pas avoir un certain sens de la fiction pour imaginer ce qui pourrait advenir de la France après la débâcle de mai 1940 ? A cette époque, il n'est rien et c'est par le verbe, avec l'appel du 18 Juin, qu'il va exister.

Quelles étaient ses lectures ?

Selon son fils, le Général lisait encore trois livres par semaine lorsqu'il était à l'Elysée. "Le plus beau métier du monde, c'est d'être bibliothécaire... Une bibliothèque municipale dans une petite ville de Bretagne, à Pontivy... Quel bonheur !" a-t-il confié un jour à son aide de camp, François Coulet, dans les rues de Londres.ach.








Lire la suite :

http://www.lexpress.fr/culture/livre/de-gaulle-est-le-der...


le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


Commentaires

Bonjour,
A l’issue d’un travail de plusieurs années, voici dégagées certaines pistes d’analyse
de la trajectoire effectivement suivie par Charles de Gaulle :
http://youtu.be/Jo2hIRYoRW0
Je souhaite vivement que cette vidéo puisse toucher un maximum de personnes
en situation d’en tirer matière à réflexion, et, par suite, de ne pas se leurrer
exagérément sur les qualités démocratiques de la loi fondamentale
qui est censée organiser notre vie collective.
Très cordialement,
Michel J. Cuny

Écrit par : Michel J. Cuny | 22 mai 2013

Monsieur Cuny,

vous exprimez des opinions politiques très personnelles sur Youtube, mais vous refusez les commentaires et les critiques qu'elles peuvent susciter. Votre choix est le sens unique?

Écrit par : louis laubaine | 24 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.