Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 avril 2010

Combat pour la vérité




Le bêtisier de Roberto Saviano

Roberto-Saviano_Gomorra-grand-format.jpg

« C'est un autre qui l'a écrit pour lui. » « Je réécris chaque article qu'il envoie au journal.» « J'ai les preuves, c'est un feignant.» « A 26 ans, on joue encore au ballon, ce type ne peut pas déjà écrire comme ça.» « C'est un "latin lover" à deux balles.» « Un drogué qui s'habille comme un romanichel.» « Il est manipulé par un politicien.» « C'est moi qui l'ai fabriqué, croyez-moi, je connais chacune de ses faiblesses.» « Il ne cherche que la gloire et l'argent.» Aujourd'hui, toutes ces idioties de rancuniers ou de types qui voudraient se faire remarquer à tout prix m'amusent presque ; je les collectionne dans une sorte de bêtisier, en conseillant de faire de même à quiconque s'exposerait à un destin semblable au mien : arriver à s'imposer, en particulier dans le sud de l'Italie, où le simple droit de respirer s'obtient souvent au prix de la compromission de l'âme et de la castration de tout rêve.

Dans mon bêtisier figurent les lettres envoyées par les nombreux avocats des soi-disant amis ou parents des gens sur qui j'ai écrit. Des lettres remplies d'euphémismes qui signifiaient, en substance : soit tu paies, soit nous dirons que tu es un menteur, un plagiaire, nous trouverons des contacts dans la presse pour distiller sur toi des insinuations mensongères, semer le doute, te mettre sous pression médiatique. Ce genre de phrase m'a clairement fait comprendre à quel point j'étais devenu un cauchemar pour ces gens-là : parce que mes paroles, entre les mains de tant de lecteurs, ont su faire la preuve que toutes ces histoires, qu'ils croyaient pouvoir contrôler et étouffer, sont au contraire devenues un véritable levier. Elles appartiennent désormais à tout le monde.

[...]

« Ce livre s'adresse à ceux qui ont permis que "Gomorra" devienne un texte dangereux pour les pouvoirs »


lire tout l'article :
http://bibliobs.nouvelobs.com/20100408/18770/saviano-par-...

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


07:48 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.