Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 avril 2010

Musique des mots...


Devant 2

par Christian Bernard

( Sitaudis)

 

pour Alain-Pierre Pillet




L’oreille pour commencer — et l’apnée
l’angle qu’elle avive déplace noie

puis la syncope et l’écho des lazzi
dans la grammaire vibrée de l’air
les jouets de la poupée les pièges du rat
les effets que l’on quitte sans y penser
[détachement féminin rouge grand écart
épaulé jeté] hésitant sur ces ecchymoses
qui nous font ce teint rose ces yeux noirs
au charbon du matin d’un bond traversé
quand les étoiles s’éloignent et que
les pantins pleurent sur leurs fils rompus —

l’oreille pour donner forme au fœtus ou l’inverse
pour devancer l’ombre la nuit la poussière.




De la musique avant toute chose...
Verlaine

C'est peut-être parce que je connaissais le jeu de mots de Duchamp, souvent repris par les Surréalistes , "ecchymoses, esquimaux, mots exquis...", que je n'ai pas pu laisser passer ce mot , ecchymoses, sans que mon oreille, mot qui ouvre et ferme le poème, comme vous l'avez  bien vu, se dresse. Doublement interpellée, puisque au vers suivant elle trouve un écho dans une sorte de rime intérieure : "ce teint rose".
A partir de ce grelot, facile de suivre le trot des sons ( "l'écho des lazzi"...) qui se répondent et rebondissent :

avive /lazzi
grammaire /air
jouets / poupée
hésitant / ecchymoses
charbon / bond
étoiles / s'éloignent
pantins / pleurent / rompus

Bonne journée ! O.

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepo etique.hautetfor t.com/
et son forum:
http://85945. aceboard. fr/index. php?login= 85945 le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


Les commentaires sont fermés.