Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 avril 2010

Avoir les idées claires...


L'Eglise est secouée par un énorme scandale. C'est le moment de ne pas se laisser manipuler par des pêcheurs en eaux troubles, d'avoir les idées claires et de ne pas faire une salade entre l'Eglise, le Pape, Dieu, la religion, la foi, la communauté des croyants , Jésus et les prêtres pédophiles. O.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Société

Publié le 04/04/2010 à 10:32 - Modifié le 04/04/2010 à 12:28 Le Point.fr

RELIGION

L'Église catholique célèbre Pâques sur fond de polémique

AFP

L'Église catholique célèbre Pâques sur fond de polémique

Le pape doit faire face aux accusations portées contre l'Église catholique, notamment sur son attitude envers la pédophilie © AFP PHOTO / ALBERTO PIZZOLI


Le dimanche de Pâques, marqué par la bénédiction "urbi et orbi" du pape Benoît XVI au Vatican, est assombri cette année par les scandales en cascade de pédophilie qui secouent l'Église catholique dans plusieurs pays européens et les États-Unis.

À cette crise s'est ajoutée vendredi une polémique avec le monde juif lorsque le prédicateur du Vatican a dressé indirectement un parallèle entre l'antisémitisme et les attaques visant l'Église et Benoît XVI. Le père Raniero Cantalamessa a présenté dimanche ses excuses après le tollé soulevé dans les communautés juives et parmi les victimes d'abus par son sermon. L'avalanche de révélations sur des abus pédophiles, commis par des religieux et prêtres et tolérés ou cachés par leur hiérarchie, avait déjà terni la joie des catholiques qui célèbrent à Pâques la résurrection du Christ.

Le chef de leur Église a lui-même été éclaboussé, accusé dans la presse d'Allemagne, son pays natal, et des États-Unis d'avoir couvert des prêtres pédophiles quand il était archevêque à Munich, puis lorsqu'il était à la tête de la Congrégation pour la doctrine de la foi avant de devenir pape en 2005. "On ne peut nier la gravité de la tourmente que traverse l'Église", a reconnu début mars le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican. "C'est le moment le plus difficile depuis la publication de l'encyclique Humanae vitae (contre tout moyen de contraception) de Paul VI en 1968", a renchéri le vaticaniste Bruno Bartoloni.

lire la suite :
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-04-04/catho...
le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


20:19 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.