Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27 mars 2010

TXT, etx, Action writing,4

En ce moment, sur Poésie Libre Echange, lecture et discussion de textes contemporains ( on n'ose presque plus dire "de poésie  contemporaine"). TXT était une revue d'avant garde ( Christian Prigent) qui paraissait dans les années 70. "Action writing "est le titre (calqué sur "Action painting" de Jackson Pollock) d'un ouvrage de Sylvain Courtoux, dont nous lisons des extraits. Ci-dessous, le quatrième. Lecture rude et déconcertante, mais riche d'enseignements. Rendez-vous sur Poésie Libre Echange pour participer...O.

 

Quatrième extrait. Commentaire en bas de page.
------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- ----

{justice is lost justice is raped justice is gone pulling your strings justice is done seeking no truth winning is all find it so grim so true so real (©Metallica)} la révolution à force d’être représentée a fini par devenir une espèce d’alibi esthétique généralisée dit-elle — la révolution ne désigne plus la révolution que pour mieux la dissimuler conséquence un signe de + un mot de + une absence de + d’abord occuper les corps à massacrer j’aimerais bien récupérer un godemiché Che guevara dit-elle le sexe est la machine de guerre du texte (et toujours le même problème d’expression) — maintenant il faut noircir tu dis pas que noircir la page mais noircir le tableau pour ainsi dire noircir comme il faut exorciser un peu planter le mal au coeur même de la langue "je me rappelle avoir sucé sa bite de me l’être mise tout au fond de la glotte sa toute petite bite je me rappelle l’avoir aussi croqué comme une petite saucisse dit-elle je me rappelle aussi avoir jouit du sperme se mélangeant avec le sang et la chair broyée et de n’avoir pensé qu’au sale qu’au saccage qu’à son dernier râle dit-elle [planter la merde au coeur même de la langue] — le je(u) jute souvent plus ju(s)te que le plus souvent juste + jusque dans l’ass’& j’peux l’enlacée la lacérée la pute maman juste sous la p(l)âte pâtée placé des mots secs anses séquences de phrases merdiques tout au plus à peine plus souvent que des platitudes du genre [te souv(i)ens-( tu) en-corps du sexe de maman?] quelle belle d(ep)’ans(e) cruelle! (elle en veut pour ainsi dire plus) elle en veut pour ainsi dire pour son argent (elle en veut pour ainsi dire toujours plus pour son argent) drop the bomb now "sur les jambes écartés la vulve entrouverte légèrement pralinée cyprineuse voire visqueuse (mais pas trop) à jamais marqué dans mon texte à jamais marqué dans mon sexe mon texte n’a jamais marqué dans son sexe (merci Gianni!) " sa jolie vulve (qui dérégl’)lé(gère)ment mon sens le tout gerbant pour moi c’est perfect écartant (déjà) cette vulve donnée ce joli sexe s’offrant comme volupté l’horri(ble)-fixité du monde (l’orifice fécond de l’immonde) in-femme même de cette réclusion (toujours-en tag-surfusion) à perpétuité à profusion à laquelle ce pouvoir sexuel & social généralisé nous a (trop) souvent forcément condamnés il doit certainement se passer quelque chose pour que les occidentaux n’arrivent plus à baiser ensemble

------------ --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- --------- ---

Avec la mise en forme mais  l'original

-http://www.sitec. fr/users/ akenatondocks/ DOCKS-datas_ f/collect_ f/auteurs_ f/C_f/COURTOUX_ F/TEXTES_ f/Action- Writing.htm-

est sur fond noir. ce qui a un sens : désespoir, néant, vide...
Comme ont un sens les variations graphiques et les lignes biffées. On ne peut pas toujours en dire autant des jeux de mots parfois vaseux, comme
"placé des mots secs anses séquences de phrases merdiques"

mais  justement c'est le côté vaseux ( "merdique") qui appuis le trait, fait sens.

On notera l'auto-dévaluation. Ailleurs, dans un titre , Sylvain Courtoux se présente comme "poète de merde" - ce qui ne doit pas faire illusion, l'auto-dénigrement va souvent ( toujours?) avec l'hypertrophie narcissique.

Noter au début la citation de Metallica
( Metallica est un groupe de trash metal heavy metal américain fondé en 1981
-Wikipedia)
connotant jeune, branché, révolté. Sylvain Courtoux travaille, dit-il à un "opéra crotte-rock" O.

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepo etique.hautetfor t.com/
et son forum:
http://85945. aceboard. fr/index. php?login= 85945


__._,_.___
Activités récentes:
    .

    __,_._,___

    Les commentaires sont fermés.