Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 mars 2010

Antoine Emaz


 

Antoine Emaz , un poète vrai, frayant son chemin dans la simplicité des jours . Alain Freixe lui consacrait un billet  lors de la parution d'un de ses ouvrages , "Lichen, lichen" . Un extrait :

"Lichen, j’aime le mot. Il dit ce qui pousse lentement. Sûrement. De manière ajustée au peu de la pierre et du ciel. Métaphore du poème, il dit son peu de reconnaissance sociale et sa ténacité pourtant à durer, à passer. Avec. Contre. Insensiblement. Irrésistiblement. Dans la patience. Hors de toute crainte urgente.

Lichen, lichen. J’aime cette répétition. Elle dit l’obstination et l’intensité, celles de qui travaille la langue à partir du point d’impact de la réalité sur lui."


... et la conclusion de l'article :

"C’est la vie qui entre dans ce livre d’Antoine Emaz, la vie dans toute sa diversité : impressions de nature, ébauches de poèmes, pensées quotidiennes, notations critiques, propos décalés à propos du monde comme il va. Nous sommes dans les forêts profondes du poèmes. Un homme avance. Il a les bras chargés de petit bois. Indispensable pour allumer les plus grands feux ! Lichen, lichen est ce ramas-là."

Lire tout :
http://www.humanite .fr/2004- 02-05_Cultures_ Lichen-lichen- l-essentiel- pour-la-poesie- est-de-durer

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepo etique.hautetfor t.com/
et son forum:
http://85945. aceboard. fr/index. php?login= 85945


__._,_.___
Activités récentes:
    .

    __,_._,___

    Les commentaires sont fermés.