Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 mars 2010

"Le Jeu de la mort"

Publié le 24/02/2010 à 20:44 - Modifié le 17/03/2010 à 13:04 Le Point.fr

EXPÉRIENCE SCIENTIFIQUE

"Le Jeu de la mort" : quand la télé vous manipule

Par Emmanuel Berretta

© MEIGNEUX/SIPA


En 1963, le professeur de psychosociologie Stanley Milgram inventait une expérience démontrant à quel point un individu peut obéir à un ordre contraire à ses valeurs. En l'occurrence, l'individu se voyait demander d'infliger des décharges électriques de plus en plus fortes à un prétendu cobaye. Une expérience popularisée par le film I comme Icare , d'Henri Verneuil. Le cobaye était, en fait, de mèche avec le professeur et ne recevait nullement ladite électrocution. Il était situé dans une pièce voisine et se contentait de gémir en fonction des voltages de plus en plus puissants... Tout cela n'était qu'un subterfuge de manière à examiner le comportement de celui qui, obéissant aux injonctions du professeur Milgram, était capable d'infliger la charge électrique maximale. À l'époque, 62 % des personnes avaient obéi jusqu'au bout en se mettant dans "un état agentique", selon l'expression du professeur... 47 ans plus tard, combien d'entre nous, placés dans des conditions identiques, sont capables d'infliger jusqu'à 460 volts ? C'est ce que France 2 a voulu tester, en s'appuyant sur l'équipe du professeur Jean-Léon Beauvois, chercheur en psychologie sociale, dans un documentaire passionnant, Le Jeu de la mort , réalisé par Christophe Nick, diffusé le 17 mars prochain en prime time.

lire la suite :
http://www.lepoint.fr/actualites-medias/2010-02-24/documentaire-le-jeu-de-la-mort-ce-soir-sur-france-2/1253/0/427607

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


18:49 Publié dans Sciences | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

C’est bien joli tout ça,mais on se dit:moi si j’avais été cobaye,j’aurais résisté,par ce que,moi,je ne suis pas comme ça.Oui,mais voilà,une forte majorité de gens sont des monstres ou des Eichman en puissance et je me dis humblement,pourvu que je n’en fasse pas partie.

Écrit par : maquillage | 17 mars 2010

Oui, nous souhaiterions être capables de résister, mais tant que nous n'avons pas été dans cette situation nous ne pouvons pas savoir de quoi nous sommes capables. Ce qui relativise les monstres ou les Eichman : soumis à certaines dominations ( et la télé peut exercer cette domination !)chacun de nous peut devenir criminel. Moralité : développons et musclons notre esprit critique.

Écrit par : orlando | 18 mars 2010

Les commentaires sont fermés.