Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 février 2010

Littérature haïtienne

Lire les écrivains haïtiens, c'est encore une façon d'aider nos frères dans la catastrophe et le dénuement :

-------------------------------------------------------------------------------

René Depestre

Hadriana dans tous mes rêves

Par Marine de Tilly

Hadriana dans tous mes rêves

René Depestre - © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/FRANCOISE TALLIEU


Né à Haïti en 1926, chassé par l'armée en 1946, exilé en France, à Cuba, au Brésil, aujourd'hui habitant d'un petit village de l'Aude, René Depestre s'est toujours considéré comme un "homme-banian", un "géo-libertin". Pour autant, il ne cessera jamais de rendre hommage à son île, à ses habitants, ses coutumes. Probablement le plus connu et reconnu de ses romans - prix Renaudot 1988 - Hadriana dans tous mes rêves est un magnifique chant d'amour à Jacmel, sa ville natale aujourd'hui en ruine ; et un voyage enchanteur entre réalisme et onirisme au coeur des croyances populaires vaudoues.

Hadriana dans tous mes rêves , de René Depestre (Folio, 214 p., 5,60 euros)

Retrouvez la suite de la sélection Poche de la semaine :

Le Goût des jeunes filles , de Dany Laferrière
L'Île au bout des rêves , de Louis Philippe Dalembert
Anacaona , de Jean Metellus

Ce livre a obtenu le prix Renaudot et le prix de l'académie royale de Belgique. René Depestre est aussi un poète .

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


Les commentaires sont fermés.