Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 janvier 2010

Et quand il aura cassé sa pipe...

... on le mettra au Panthéon.
- Mais vous allez arrêter de vous moquer de cette grande âme?...O.
-------------------------------------------------------------------------
 
Le site officiel du jour. Billet

Tout sur BHL

Par Grégoire Leménager

Qu'attend-on pour décerner le prix Nobel à Bernard-Henri Lévy? Après tout, Camus l'a eu en son temps, et l'impayableYann Moix  le réclame bien pour Philippe Sollers, ce matin, dans « le Figaro littéraire ». Il est comme ça, l'auteur de « Partouz » : il a la manie de la distribution des prix, lui qui exigeait le Goncourt pour son « ami » Beigbeder à la fin de l'été dernier.

 

 

BHL-la-deraison-dans-lhistoire.jpg

 

 

Avec un tel sens de la mesure, heureusement qu'il n'officie pas directement sur www.bernard-henri-levy.com, le site de référence consacré au plus disert des essayistes parisiens. La modestie de BHL risquerait d'en souffrir. D'autant que l'auteur de « la Barbarie à visage humain » a déjà fort à faire avec les compliments que lui trousse religieusement, là-bas, une certaine Liliane Lazar.

 

On y apprend qu'il « est de tous les combats pour la dignité de l'être humain », et « maintient la tradition des écrivains engagés dans l'action et les idées, tels Malraux, Sartre et Camus » (quand on vous dit que le Nobel n'est pas loin). On y admire « son talent, son énergie, son courage », qu'il « n'a cessé de mettre au service de causes qu'il estimait justes ». On y applaudit à tout rompre cet homme qui est « parmi les intellectuels et écrivains français contemporains, ce ''phare aux mille citadelles'' toujours prêt à s'enflammer ».

 

lire la suite :

 

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100128/17359/tout-sur-bhl#
 

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945

Les commentaires sont fermés.