Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 janvier 2010

Réalité, fiction...frrrictions !!!

Le cinéaste Claude Lanzmann, auteur du film "Shoah", s'en prend vivement à l'écrivain Yannick Haenel qu'il accuse dans l'hebdomadaire Marianne d'avoir falsifié l'histoire pour écrire son livre sur le résistant polonais "Jan Karski".

Le romancier invoque pour sa part dans Le Monde daté de mardi son droit à recourir à la fiction pour parler de Karski, qui tenta dès 1943, au péril de sa vie, d'avertir les occidentaux sur l'extermination des juifs d'Europe de l'est.

Cinq mois après la parution du livre, couronné en novembre par le Prix Interallié, Claude Lanzmann dénonce cette semaine dans Marianne un récit "faux de part en part" et les "élucubrations" d'Haenel sur ce héros de la résistance polonaise qu'il a lui même rencontré pour le tournage de "Shoah".

Le livre sorti en septembre est divisé en trois parties, dont la dernière relève selon son auteur "de l'invention".

"Les scènes qu'il imagine, les paroles et pensées qu'il prête à des personnages historiques réels et à Karski lui-même sont si éloignées de toute vérité - il suffit de comparer le récit de Karski à ses élucubrations - qu'on reste stupéfait devant un tel culot idéologique, une telle désinvolture, une telle faiblesse d'intelligence", écrit Claude Lanzmann.

Dans sa réponse, Yannick Haenel estime que l'idée que Lanzmann se fait "de l'acte littéraire relève de l'archaïsme et de la mauvaise foi". "Le recours à la fiction n'est pas seulement un droit; il est nécessaire parce qu'on ne sait quasiment rien de la vie de Karski après 1945, sinon qu'il se tait pendant 35 ans", écrit-il.

Pour l'écrivain, "si Claude Lanzmann s'avise que ce livre est soudainement si scandaleux, c'est parce que son agenda l'exige", son attaque coïncidant en effet "avec une rediffusion de Shoah sur Arte" et avant la diffusion en mars sur la même chaîne d'un documentaire sur Jan Karski fait à partir d'images tournées par Lanzmann.

Il souligne en outre que les "amis" de Jan Karski l'ont accueilli "avec enthousiasme" lorsqu'il a présenté son livre en Pologne.

Salué en France pour ses qualités formelles, "Jan Karski" a suscité dès l'automne un débat en France sur les conditions dans lesquelles un auteur peut mêler la réalité et la fiction.

 

http://www.lepoint.fr/culture/2010-01-25/polemique-claude-lanzmann-yannick-haenel-autour-du-livre-sur-jan/249/0/417048

19:58 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Justement je viens de le lire. Mon impression : très fort. Une langue belle et précise, sans fioritures. Les vrais problèmes sont posés, donnent à réfléchir. Mais un problème : L'auteur, Yannick Haenel, fait constamment référence au livre de son héros, qui est un personnage historique. Si bien qu'assez souvent on se demande si on est dans la fiction de Yannick Haenel ou dans une paraphrase ( un plagiat?) du livre de Jan Karski.
La dernière phrase de la note ci-dessus précise que ce mélange réalité-fiction a suscité dès l'automne un débat en France...Tiens tiens... S'il vous tombe sous les yeux, n'oubliez pas de nous le faire suivre .O.

Écrit par : orlando | 26 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.