Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2009

Il est devenu célèbre...

Eric-Raoult_Capman-Vincent_Sipa.jpg
(c)Capman/Vincent/Sipa
Eric Raoult





 Pourquoi cette fronde universelle contre Eric Raoult?
 Par Jérôme Garcin 
 
http://bibliobs. nouvelobs. com/20091127/ 16136/pourquoi- cette-fronde- universelle- contre-eric- raoult
 
  Je comprends mal cette fronde universelle contre Eric Raoult. Le député jovial de l'UMP a toujours été un homme mesuré et raffiné. Il a traité autrefois Edith Cresson de «vulgaire femme de poissonnier»? Il adore décréter le couvre-feu dans sa bonne ville du Raincy? Il souhaite le rétablissement de la peine de mort? Il condamne l'homoparentalité ? Il soutient le régime de Ben Ali et applaudit l'expulsion de Tunisie des journalistes français trop irrespectueux? Et alors? 

  Même son texte, qui a provoqué l'hallali, sur Marie NDiaye, a été mal compris. Il priait seulement la lauréate du prix Concourt de la fermer. Mais jamais il n'a demandé qu'on l'emprisonne à la Santé. On voit par là qu'il demeure un gentleman. Il ajoutait qu'il convient de toujours respecter «la cohésion nationale, l'image de la France et surtout le chef de l'Etat». La vérité est que sa tirade était beaucoup trop nuancée pour être franche.
  Car ce «devoir de réserve», dont Raoult est l'héroïque garant, les anciens ministres de Sarkozy sont en train de le piétiner sauvagement. Bernard Laporte dégomme Rachida Dati, Kouchner et tous les députés dans «Un bleu en politique» (Presses de la Cité); Yves Jégo casse François Fillon dans «15 mois 5 jours» (Grasset); et on attend le livre larmoyant de Christine Boutin, qui a le bon goût de comparer son éviction du gouvernement à un crash aérien. Sans compter Nathalie Kosciusko-Morizet, encore secrétaire d'Etat, qui s'en prend à de mystérieux «crapauds fous» dans l'énigmatique «Tu viens ?» (Gallimard). A côté, la polémiste Marie NDiaye, c'est Soeur Sourire. 
  Ce sont donc ces immenses politiques, devenus de très grands écrivains, que visait Eric Raoult en proclamant : «Le droit d'expression ne peut devenir un droit au règlement de comptes personnel.» Et si Frédéric Mitterrand défend son «estimable ami» du Raincy, c'est parce qu'il est devenu, lui qu'on a connu si bavard, un troublant adepte du devoir de réserve.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Andy Warhol  a dit que n'importe qui peut être célèbre pendant un quart d'heure. En voilà un qui a bien réussi, même si c'est en décrochant la palme du ridicule. Au passage, on aura appris qu'il est un excellent ami de Frédéric Mitterrand.. . Dis-moi qui tu hantes...O.

Les commentaires sont fermés.