Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2009

On est dans la m...

Article paru
le 2 novembre 2009

culture

http://www.humanite.fr/2009-11-02_Cultures_Massera-un-auteur-qui-nous-fait-du-bien

Massera, un auteur qui nous fait du bien

Pour le Festival d’automne, Jean-Pierre Vincent a mis en scène United Emmerdements of New Order, du facétieux écrivain Jean-Charles Massera. Un spectacle jubilatoire.

Au commencement, il y a le livre de Massera publié en 2002 et que découvre, par hasard, dans une librairie, Jean-Pierre Vincent. Ce n’est pas à proprement parler un texte pour le théâtre mais Vincent y a trouvé une langue, tordue, distordue, malmenée et drôle, une musicalité qui lui a donné l’envie de se lancer dans cette aventure sous l’égide de l’Adami, Paroles d’acteurs (1). Quelques semaines de répétitions avec des acteurs qu’il ne connaissait pas et nous voilà dans un camp de réfugiés pour touristes français qui abondent dans ce canton suisse, non loin de Lausanne, depuis la fermeture du tunnel du Mont-Blanc. Bien évidemment, toute ressemblance avec des situations identiques n’est pas fortuite. Car Jean-Charles Massera est un écrivain facétieux, qui adore détourner tout ce qui est officiel, le nouvel ordre économique mondial, l’Europe, le droit international, la loi dans une perspective dont on se dit qu’elle ne serait que fantaisiste si…

United Emmerdements Of New Order trace une ligne invisible entre le bien et le mal, une ligne qui recoupe étonnamment celle entre les puissants et les gueux. Il y a peu, lors de récentes élections chez nos voisins suisses, un parti de droite extrême a mené campagne xénophobe dénonçant les voisins (français) qui volaient le travail des Suisses. Quand l’histoire rattrape la fiction… De ce matériau abondant, de cette langue à la mécanique précise, Jean-Pierre Vincent a fait un spectacle jubilatoire joué quelques jours dans le cadre du Festival d’automne. Benoît Lambert, autre metteur en scène, s’est attaqué, au printemps, à We Are la France, toujours du même Massera. On passe à l’espace supérieur avec We Are l’Europe (2). Créée à la Comédie de Caen, la pièce part en tournée ces jours-ci. Là aussi, on est conquis par cette langue extravagante et populaire, accessible, moqueuse, jamais cynique. Voilà un auteur de son temps que le théâtre attendait.

M.J.S.

(1) C’était au théâtre de la Cité internationale, du 26 au 31 octobre. 
Le livre est disponible aux Éditions POL. (2) Le livre est édité aux Éditions Verticales. Tournée du spectacle  : 
du 5 au 7, puis du 10 au 14 novembre, au Granit de Belfort. 
Du 18 novembre au 5 décembre, 
au Théâtre 71 de Malakoff. 
Puis tournée dans toute la France.

le blog de la Micronésie poétique
http://micronesiepoetique.hautetfort.com/
et son forum:
http://85945.aceboard.fr/index.php?login=85945


21:44 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.