Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14 mai 2009

Les Beatles

Hunter Davies a découvert...

Quelques «lyrics» inédits des Beatles

Par Grégoire Leménager

On n'en a jamais fini avec Tintin? On n'en a jamais fini non plus avec les Beatles: alors qu'il travaillait à la mise à jour de leur biographie, Hunter Davies est tombé sur quelques paroles, manifestement écrites de la main de George Harrison, en 1967, sur des morceaux de papiers que les Fab'Four avaient jetés alors qu'ils se trouvaient dans les studios d'Abbey Road, à Londres.

 

 

Les-Beatles.jpg

 

 

Ils ont été versés aux archives de la British Library, que l'on appelle élégamment là-bas «the Treasures» (sic), et où se trouvent déjà des manuscrits de «Help!» et «Yesterday». Pour Jamie Andrews, qui dirige le fond de littérature moderne, aucun espoir n'est cependant permis: «Ces paroles de George sont tout ce qui reste de la chanson. On peut seulement deviner la façon dont elles auraient pu sonner».

 

Ami lecteur, donc, imagine, comme disait Lennon :

 

«Im happy to say that its only a dream
when I come across people like you,

its only a dream and you make it obscene

with the things that you think and you do.

your so unaware of the pain that I bear
and jealous for what you cant do.
There's times when I feel that you haven't a hope
but I also know that isn't true».

Sources : le Guardian; NouvelObs.com

 

12:15 Publié dans Chanson | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.