Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 avril 2009

Arthur et Georges

Puisqu'on parlait de Sherlock Holmes sur PROSES, voici des nouvelles de Sir Arthur Conan Doyle dans ce délectable roman ( un chef d'oeuvre d'humour british,aussi, c à d très pince sans rire, ce que ne dit pas la critique) de julian Barnes que je lis en ce moment :

 

Arthur & George
La note evene : 5/5La note evene : 5/5

Arthur & George

de Julian Barnes

[Littérature étrangère XXIe]

Arthur & George

Editeur : Mercure de France
Publication : 18/1/2007

Partager  Partager sur Google Partager sur MySpace Partager sur Facebook Partager sur Wikio Partager sur Viadeo Partager sur Technorati Partager sur Del.Icio.Us Partager sur Digg

Conseillez le livre "Arthur & George" à un ami


« Si la justice se fourvoie, il semble que chacun sur terre se tourne instinctivement vers Holmes et son créateur »


Accueil Actualités & anecdotes Critiques & avis Galerie Vidéos Galerie Photos Citations & extraits Aussi sur Evene Quiz & forum Idées cadeaux

 

Résumé du livre

'Arthur & George' raconte l'histoire de deux garçons aux caractères très différents : le premier est vif, énergique, casse-cou, le second plus réservé, calme et posé. Dans l'Angleterre de cette fin du XIXe siècle, ces deux protagonistes n'auraient jamais dû se rencontrer. Pourtant, quand George, d'origine indienne, fait l'objet d'une terrible erreur judiciaire, il fera appel à Arthur pour prendre sa défense. Médecin, ce dernier est également un écrivain célèbre, en effet il a créé le personnage d'un certain Sherlock Holmes...

La critique [evene]
La note evene : 5/5La note evene : 5/5 par Thomas Flamerion

Julian Barnes travaille en orfèvre. Les pièces qu'il assemble s'imbriquent au millimètre près, pour former les rouages d'un mécanisme d'une précision implacable. Oui, Barnes fait dans le polar, mais dans le polar distingué, subtil. L'amoureux éperdu des lettres flaubertiennes continue son exploration fascinée de l'univers de ses pairs et emprunte, cette fois, au maître du roman policier britannique, Sir Arthur Conan Doyle. Audacieux, il vêt le complet du docteur ès mystères et le lance dans une affaire délicate. A l'image de son héros à la loupe, il devra défendre l'avoué George Edalji, injustement accusé, emprisonné et abandonné par la justice.
Richement documenté, ciselé au scalpel, 'Arthur & George' est une belle réussite, un récit dense et savant qui recèle les facultés happantes des histoires de Doyle. Réaliste jusque dans le plus petit élément de décors, profond jusqu'à l'âme de ses personnages, Barnes n'oublie rien, ne laisse rien au hasard. Tout est "under control", et sans conteste, on ne s'y perd pas. Les trajectoires diamétralement opposées d'Arthur Conan Doyle et de George Edalji se rejoignent pour donner une intensité renouvelée à ces aventures. La société victorienne s'en trouve toute dépoussiérée, et nos amours avec le détective se renouent instantanément.
A couvert, Sherlock Barnes jette une belle volée de bois vert aux puristes du genre anglo-saxon, une belle leçon de respect et d'humanité, qui malgré son contexte "historique", respire dangereusement l'actualité. Voilà un roman construit de chapitres solidement ancrés, d'un abord facile et d'une lecture délectable. Là réside l'art du romancier : le dur labeur de composition disparaît derrière l'élégance et la fluidité. Pas si élémentaire, mais proprement admirable.

Voir toutes les critiques

Les commentaires sont fermés.