Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mars 2005

Portraits de poètes

Durant tout le mois d'avril, je vous invite à choisir le portrait de votre poète préfér-é-e et de lui dédier un poème. Vous pouvez choisir le genre "Tombeau" si vous voulez rendre ainsi hommage à un poète disparu
Ou bien, à partir d'un poème écrit sur un auteur, tracer de vos pinceaux virtuels son portrait imaginaire, ou celui que vous lui prêtez

J'attends le retour de Cécile pour rebondir sur le "logo" du Forum

19 mars 2005

L'offense lyrique de Marina Tsvetaïeva

Ce poème de Marina Tsvétaieva me touche profondément. Il a été écrit à Moscou en 1918 alors qu'elle n'était pas encore exilée. Mais on ressent déjà son exil intérieur. je ne sais ce que vous en pensez... J'aimerai beaucoup connaître votre opinion sur ce poème, discutons ensemble. Je pense que la poésie de Marina Tsvétaieva fait partie de celles qui sont à méditer... Sa biographie dans le site de Teri Alves, nous aidera à mieux la connaître : http://tsvetaeva.free.fr/biographie.html



Je suis. Tu – seras. Entre nous – un gouffre.

Je bois. Tu as soif. S’entendre – en vain.

Dix ans, cent millénaires nous séparent. –

Dieu ne bâtit pas de ponts.

Sois ! – C’est mon commandement.

Laisse-moi passer, je n’écraserai pas les jeunes pousses.

Je suis. Tu – seras. Dans dix printemps, tu diras :

- je suis ! Moi, je dirai : - C’est trop tard.
6 juin 1918

Marina Tsvétaïeva, dans L’offense lyrique, éditions fourbis, page 86


12 mars 2005

Poètes et peintres

Une discussion en cours sur le forum Baudelaire (baudelaire.litteratura.com) est à l'origine de la question suivante "Baudelaire aurait-il apprécié que l'on illustre ses poèmes" ? Les avis sont partagés...
A partir de là, je vous invite à donner votre avis (sur EcritsMages, et/ou sur Baudelaire) et de façon plus générale sur les relations entre poésie et peinture, et les livres d'artistes

PS : le logo à créer pour notre Forum est toujours en attente !

Une traduction de Charles Bukowski par Léah

there's a bluebird in my heart that
wants to get out
but I'm too tough for him,
I say, stay in there, I'm not going
to let anybody see
you.

there's a bluebird in my heart that
wants to get out
but I pour whiskey on him and inhale
cigarette smoke
and the whores and the bartenders
and the grocery clerks
never know that
he's
in there.

there's a bluebird in my heart that
wants to get out
but I'm too tough for him,
I say,
stay down, do you want to mess
me up?
you want to screw up the
works?
you want to blow my book sales in
Europe?

there's a bluebird in my heart that
wants to get out
but I'm too clever, I only let him out
at night sometimes
when everybody's asleep.
I say, I know that you're there,
so don't be
sad.

then I put him back,
but he's singing a little
in there, I haven't quite let him
die
and we sleep together like
that
with our
secret pact
and it's nice enough to
make a man
weep, but I don't
weep, do
you?

C. Bukowski





Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop coriace pour lui

Je dis, reste là-dedans, je ne suis pas sur le point

de laisser n’importe qui te

voir



Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je déverse du whisky sur lui et j’inhale

de la fumée de cigarette

et les putes et les tenanciers de bars

et les garçons d’épicerie

ne savent jamais qu’

il est

là-dedans



Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop coriace pour lui

Je dis,

est-ce que tu veux me

traumatiser ?

tu veux bousiller mes

œuvres ?

tu veux souffler les ventes de mon livre en

Europe ?



Il y a dans mon cœur un oiseau bleu qui

veut s’échapper

mais je suis trop malin, je le laisse juste sortir

la nuit quelquefois

quand chacun est endormi.
Je dis, je sais que tu es là,

alors ne sois pas

triste.



et puis je le remets à sa place,

mais il chante un petit peu

là-dedans, je ne l’ai pas tout-à-fait laissé

mourir

et nous dormons ensemble comme

ça

avec notre

pacte secret

et c’est assez gentil pour

faire qu’un homme

pleure, mais je ne

pleure pas,

et

vous ?

(traduction de Léah)

02 mars 2005

Logo du Forum

Chères, chers infographistes
Notre Forum a toujours son lutin qui agite l'orteil... Je vous invite à créer un logo plus perso pour ce Forum qui est celui de toute notre Micronésie. Mettez à profit vos derniers apprentissages sur Paint, Photoshop ou PSP !